Page d'accueil

Restez branchés

  • Twitter
  • Discussion Twitter
  • YouTube
  • Flickr
  • Feeds
  • Enregistreur du BST

Grands titres

Rapports d'enquête

  • Collision et déraillement de trains sur voie non principale des trains de marchandise 303-646 et 113-31 du Chemin de fer Canadien Pacifique au point milliaire 171,7, subdivision de Brooks, Calgary (Alberta) le 03 septembre 2016

    Publié le

    Le 3 septembre 2016, vers 9 h 25, heure avancée des Rocheuses, le train 303-646 du Chemin de fer Canadien Pacifique, qui circulait vers l'ouest à environ 22 mi/h au point milliaire 171,7 de la subdivision de Brooks, est entré en collision avec la queue du train 113-31, qui était immobilisé sur la voie PT01, près du triage Alyth, à Calgary (Alberta). Deux locomotives à la tête du train 303-646 ont déraillé, tout comme 2 wagons-trémies couverts derrière les locomotives. Le dernier wagon du train 113-31, un wagon porte-conteneurs à 3 plateformes, a également déraillé. Il n'y a pas eu de blessés. Aucune marchandise dangereuse n'a été déversée.

  • Bilan d'enquête de sécurité de transport ferroviaire R17W0199

    Publié le

    Déraillement en voie principale du train de marchandises 669-161 du Chemin de fer Canadien Pacifique au point milliaire 90,21, subdivision de Sutherland, Blucher (Saskatchewan) le 15 septembre 2017

  • Collision avec le relief d'un Mitsubishi MU-2B-60 (N246W) 1,4 nm WSW de l'aéroport des Îles-de-la-Madeleine (Québec) le 29 mars 2016

    Publié le

    Le 29 mars 2016, un aéronef Mitsubishi MU-2B-60 privé (immatriculé N246W, numéro de série 1552S.A.) a quitté l'aéroport de Montréal/Saint-Hubert (Québec), suivant un plan de vol selon les règles de vol aux instruments à destination de l'aéroport des Îles-de-la-Madeleine (Québec). Le pilote, un passager-pilote et 5 passagers se trouvaient à bord. Durant l'approche finale de la piste 07, alors que l'aéronef était à 1,4 mille marin à l'ouest-sud-ouest de l'aéroport, il a dévié au sud de la trajectoire d'approche. Vers 12 h 30, heure avancée de l'Atlantique, il y a eu perte de maîtrise de l'aéronef, qui a percuté le relief dans une assiette presque à l'horizontale. L'aéronef a été détruit, et tous les occupants ont été mortellement blessés. Aucun incendie ne s'est déclaré après l'impact. La radiobalise de repérage d'urgence de 406 mégahertz s'est déclenchée. L'accident est survenu dans les heures de clarté.

  • Bilan d’enquête de sécurité du transport aérien A16W0094

    Publié le

    Collision avec le relief: North American Aviation Inc. T-28B (C-GKKD) au base des Forces canadiennes Cold Lake (Alberta) le 17 juillet 2016

  • Échouement et abandon du navire à passagers Stellar Sea à Tofino (Colombie-Britannique) le 1er octobre 2016

    Publié le

    L'après-midi du 1er octobre 2016, le navire à passagers Stellar Sea a quitté Tofino (Colombie-Britannique) avec 28 personnes à son bord pour effectuer une excursion d'observation d'ours. Vers 17 h 44, heure avancée du Pacifique, le navire a heurté un récif représenté sur les cartes dans la baie Warn et s'est échoué. Les passagers et l'équipage ont abandonné le navire et ont été évacués avec l'aide des navires à passagers Pacific Springs et Rip Tide. Deux passagers ont subi des blessures mineures. L'incident n'a pas provoqué de pollution.

  • Perte de maîtrise pendant une approche de nuit et quasi-collision avec le relief d'un Sikorsky S-76C+ (hélicoptère), C-GHHJ de Helijet International Inc. au Aéroport de Tofino/Long Beach (Colombie-Britannique) le 15 novembre 2015

    Publié le

    Le 15 novembre 2015, à 1 h 35 (heure normale du Pacifique), l'hélicoptère Sikorsky S-76C+ (immatriculé C-GHHJ, numéro de série 760500) d'Helijet International Inc. a quitté l'aéroport international de Vancouver (Colombie-Britannique) pour un vol d'évacuation médicale selon les règles de vol à vue la nuit à destination de l'aéroport de Tofino/Long Beach (Colombie-Britannique) avec 2 ambulanciers paramédicaux et 2 pilotes à son bord. Alors qu'il effectuait une approche visuelle vers la piste 29, l'équipage a débrayé le pilote automatique à une altitude de 600 pieds au-dessus du niveau de la mer et a manœuvré l'hélicoptère vers la zone d'atterrissage prévue. Vers 2 h 39, alors que l'hélicoptère se trouvait en courte finale, sa vitesse a diminué, son taux de descente a rapidement augmenté, le régime du rotor a commencé à diminuer, et l'équipage a perdu la maîtrise de la direction. L'équipage a repris la maîtrise de l'hélicoptère au-dessus d'une plage, à une altitude d'environ 3 pieds au-dessus du sol, et à environ 67 pieds sous l'altitude de l'aérodrome de Tofino/Long Beach. Les pilotes ont ensuite constaté que les paramètres du moteur et de la chaîne dynamique étaient normaux, et ont fait remonter l'hélicoptère à 500 pieds au-dessus du niveau de la mer pour effectuer une seconde approche. L'équipage a éprouvé d'autres problèmes de commande pendant cette approche, mais l'hélicoptère a été en mesure d'atterrir. Il n'y a pas eu de blessures ou d'incendie, et la radiobalise de repérage d'urgence ne s'est pas activée.