Enquête ferroviaire R14W0256

Déraillement en voie principale

L'événement

Le 7 octobre 2014, un train de marchandises du Canadien National a déraillé à 10 h 30 HNC près de Clair (Saskatchewan), à environ 200 kilomètres à l'est de Saskatoon. Ni l'un ni l'autre des deux membres de l'équipe du train n'a été blessé.

Ce que nous savons

  • Le train était parti de Winnipeg à destination de Saskatoon.
  • Le train roulait à 40 mi/h lorsqu'un serrage des freins s'est déclenché.
  • Le train comportait 100 wagons, soit 40 wagons chargés et 60 wagons vides.
  • Vingt-six wagons ont déraillé, y compris 6 wagons-citernes transportant des marchandises dangereuses :
    • 2 wagons-citernes étaient chargés d'acide chlorhydrique (UN 1789), mais ils n'ont pas été perforés et n'ont pas laissé de produit s'échapper.
    • 2 wagons-citernes étaient chargés d'hydroxyde de sodium (UN 1824), mais ils n'ont pas été perforés et n'ont pas laissé de produit s'échapper.
    • 2 wagons-citernes qui étaient chargés de distillats de pétrole (UN 1268, classe 3, groupe d'emballage III) ont été endommagés et ont laissé du produit s'échapper au cours du déraillement, provoquant un incendie.

    Travaux effectués jusqu'à maintenant

    Trois enquêteurs du BST étaient sur les lieux après l'événement. Ils ont inspecté et documenté le site de l'accident et l'épave.

    Jusqu'à maintenant, l'équipe a été en mesure de

    • passer en revue les données tirées du consignateur d'événements de locomotive,
    • recueillir les témoignages des membres de l'équipe du train,
    • choisir les composantes du rail devant être envoyées au Laboratoire d'ingénierie du BST à Ottawa aux fins d'analyse plus poussée.

    Il est trop tôt pour tirer quelque conclusion que ce soit.

    Prochaines étapes / travaux en cours

    Les enquêteurs

    • examineront l'état mécanique du matériel roulant,
    • examineront l'état de l'infrastructure de la voie,
    • procèderont à une évaluation détaillée des dommages subis par tous les wagons-citernes en cause dans l'événement.

    Communication des lacunes de sécurité

    Si l'équipe d'enquête découvre des lacunes de sécurité qui présentent un risque immédiat, le Bureau les communiquera sans tarder à l'organisme de réglementation et au secteur ferroviaire afin que des mesures puissent être prises.

    Carte de la région

    Enquêteur désigné

    Photo de Jerry Berriault

    Jerry Berriault est à l’emploi du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) depuis 2007. Il occupe un poste d’enquêteur principal régional au bureau de Winnipeg, au Manitoba.

    Pendant son mandat au BST, Il a tenu le rôle d’enquêteur désigné dans  huit enquêtes ferroviaires et a fait partie d’autres équipes responsables d’enquêtes, dans l’ensemble du Canada, fournissant une expertise opérationnelle et technique.

    Avant de se joindre au BST, M. Berriault a occupé, de 1980 à 2007, plusieurs postes pour la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN), notamment celui de surintendant des opérations. Durant son passage au CN, il a acquis une connaissance approfondie de tous les aspects de l’exploitation ferroviaire, y compris au chapitre des fonctions mécaniques et techniques.

    Photos

    Processus d'enquête du BST

    Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

    1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
    2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
    3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

    Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

    Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.


    Média

    Communiqués

    2014-10-08

    Le point sur le déraillement et l'incendie survenus près de Clair (Saskatchewan)
    Lire le communiqué

    Avis de déploiement

    2014-10-07

    Le Bureau de la sécurité des transports du Canada dépêche une équipe d'enquêteurs sur les lieux d'un déraillement près de Clair (Saskatchewan)
    Lire l'avis de déploiement