Avis aux médias aviation 2011

Communiqué : Le BST maintient les conclusions de son enquête sur l'accident de Swissair

Gatineau (Québec) le 17 septembre 2011 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) s'en tient à son enquête approfondie sur l'écrasement du vol 111 de Swissair, qui a eu lieu le 2 septembre 1998 au large de Peggy's Cove, en Nouvelle-Écosse.

Les conclusions sont présentées en détail dans le rapport d'enquête final A98H0003, qui constitue la position du BST sur les causes et les facteurs contributifs de l'accident. De concert avec la GRC et d'autres organismes, ainsi qu'à l'aide d'observateurs internationaux externes, des professionnels du BST ont réussi à mener une enquête approfondie de toutes les données recueillies sur l'épave. Lors de l'enquête, 98 % de la masse structurale de l'avion a été récupérée au fond de l'océan. � la suite d'un examen minutieux de l'épave, les enquêteurs ont constaté qu'un arc électrique qui s'était produit au-dessus du poste de pilotage a provoqué un incendie. Les systèmes de l'avion ont ensuite cessé de fonctionner, et l'avion s'est écrasé.

Les recommandations découlant de l'enquête Swissair ont permis de réaliser d'importantes améliorations positives, notamment :

  • les organismes de règlementation au Canada, aux États-Unis et en France ont presque immédiatement rendu obligatoire le retrait de l'isolant au polyéthylène téréphtalate (PET) métallisé de nombreux aéronefs, le premier matériau à s'être enflammé dans l'accident de Swissair.
  • un essai d'inflammabilité plus rigoureux, c'est-à-dire l'essai au panneau radiant, ainsi que des normes et des règlements améliorés, sont à présent en vigueur afin de valider les matériaux d'isolation employés dans la construction des aéronefs.
  • il est courant que l'équipage s'apprête à atterrir le plus tôt possible dès le premier signe d'incendie ou de fumée dans l'avion. De plus, l'Association du transport aérien international et la Fondation pour la sécurité aérienne ont travaillé ensemble afin de rédiger des directives à l'intention de l'industrie sur des procédures plus efficaces relatives aux listes de vérification à utiliser en cas de fumée et d'incendie.
  • la Federal Aviation Administration a émis de nouvelles règles qui stipulent que, d'ici avril 2012, les enregistreur de conversations de poste de pilotage à bord de tous les avions à turbomoteurs doivent présenter une capacité d'enregistrement de 2 heures, avoir une alimentation électricité indépendante pouvant fournir 10 minutes d'électricité et pouvoir continuer de fonctionner, ainsi que l'enregistreur de conversations de poste de pilotage et l'enregistreur de données de vol, en cas d'une seule défaillance électrique.

« Le BST est fier de son processus d'enquête, et j'ai entière confiance en l'enquête Swissair », a déclaré Wendy Tadros, la présidente du BST. « Cette enquête a grandement contribué à l'amélioration de la sécurité du transport aérien. De plus, je crois que l'enquête approfondie du BST et les conclusions de notre rapport final ont offert un certain niveau de réconfort aux familles », a ajouté Mme Tadros. « Nous craignons que ces spéculations irresponsables ravivent d'anciennes blessures. »

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour obtenir une copie du rapport final, visitez le http://www.tsb.gc.ca/fra/medias-media/majeures-major/aviation/a98h0003/mi-a98h0003.asp.

- 30 -

Relations avec les médias du BST
Téléphone : 819-994-8053


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca