La Liste de surveillance du BST : « matrice de changement » pour l’amélioration du système de transport canadien

ISSN 2369-8748

4 Décembre 2014
Signé par : Kathy Fox

Le Canada possède l'un des systèmes de transport les plus sécuritaires du monde, et nous en sommes fiers. Notre vaste réseau de voies navigables, de pipelines, de voies ferrées et d'aéroports permet de déplacer chaque jour des biens comme des voyageurs d'un océan à l'autre.

Notre rôle au BST consiste à mener des enquêtes sur les accidents dans le but de déceler et de communiquer les manquements à la sécurité afin de pouvoir y remédier. Cela comprend le suivi et la mise en évidence des risques récurrents du système de transport qui n'ont pas encore été entièrement éliminés, ce qui est précisément la raison d'être de notre Liste de surveillance. En cernant les problèmes de sécurité des transports qui présentent les risques les plus importants pour les Canadiens, nous espérons attirer l'attention de l'industrie et des organismes de réglementation afin qu'ils puissent, ensemble, apporter les améliorations nécessaires.

Il y a 4 ans, lorsque nous avons publié la première Liste de surveillance, il s'agissait pour nous d'en faire un « plan directeur pour le changement », ou « matrice de changement », et c’est exactement ce qui s’est produit. En 2012, après tous les progrès réalisés, il était temps de la mettre à jour. Les anciens enjeux ont été supprimés, et les nouveaux sujets de préoccupation ont été ajoutés.

Cette année, le moment est venu de faire une nouvelle mise à jour. La Liste de surveillance a donc été modifiée d'après les tendances révélées par nos enquêtes sur les accidents. Après les récents déraillements survenus au Québec, au Nouveau-Brunswick et en Saskatchewan, nous avons ajouté un nouveau sujet de préoccupation : le transport de liquides inflammables par rail. Nous en avons également étendu plusieurs autres, notamment la gestion de la sécurité et la supervision, les accidents survenant pendant les phases d’approche et d’atterrissage aux aéroports canadiens et le risque de collisions aux passages à niveau ferroviaires. En raison des progrès insuffisants réalisés dans 4 autres domaines de notre Liste de surveillance, les enjeux liés à ceux-ci sont restés inchangés depuis notre édition 2012. Ils incluent les risques de collisions en piste, le respect des indications des signaux ferroviaires, les pertes de vie à bord de bateaux de pêche ainsi que les enregistreurs vidéo et de conversations à bord des locomotives au Canada.

Enfin, grâce à la législation exigeant le renouvellement de la technologie utilisée dans certains types d'avions, les risques ont été suffisamment réduits pour éliminer un problème inscrit sur la Liste de surveillance depuis longtemps : les collisions avec le sol ou l’eau. Ces progrès sont encourageants, mais le travail n'est pas fini. L'amélioration de la sécurité des transports est notre mandat, notre raison d'être; c'est pourquoi nous devons continuer à encourager le changement. Pour chacun de ces sujets, notre objectif est d'éliminer ou de réduire grandement les risques existants. Et même si dans certains cas des progrès ont bel et bien été accomplis (ou sont envisagés sous la forme de règlements proposés), les efforts mis en œuvre jusqu'à présent ne sont simplement pas suffisants.

Le changement est souvent un processus lent et difficile. La première étape a été franchie le 26 novembre dernier, lors d'une conférence de presse annonçant la nouvelle Liste de surveillance. Au cours des prochains mois, en collaboration avec les membres du Bureau et les employés du BST, je saisirai toutes les occasions de rencontrer les parties intéressées. Nous leur rappellerons ce qui est requis, et leur demanderons des comptes, pas seulement pour ce qu'ils auront accompli, mais aussi pour ce qu'ils auront promis d'accomplir. Nous ferons également état de notre travail publiquement, afin que les Canadiens soient assurés que nous faisons tout notre possible. Lorsque des améliorations auront été apportées et que des risques auront été atténués, nous le dirons aussi. Et lorsque les efforts auront été insuffisants, vous pouvez compter sur nous pour le clamer haut et fort.

Vous trouverez ci-dessous un aperçu de chacun des enjeux mentionnés dans la Liste de surveillance de cette année.

Multimodal

Marine

Rail

Air

L’enjeu suivant, qui figurait sur la Liste de surveillance précédente, a été supprimé :

Air

  • Collision avec le sol ou l'eau

Image de Kathy Fox

Présidente du BST, Kathy Fox possède plus de quatre décennies d’expérience dans l’aviation. Elle est membre du Panthéon de l’air et de l’espace du Québec, et s’est vue décerner le prestigieux Prix commémoratif David Charles Abramson pour l’instructeur de vol – sécurité aérienne en raison de son leadership et de son dévouement exceptionnels à l’amélioration de la sécurité de l’aviation canadienne. De plus, Kathy sait se débrouiller à la rame et a pris part à de nombreuses expéditions dans le Grand Nord canadien.

Date de modification :