BST@25 : Première impression d’un nouvel employé

ISSN 2369-8748

27 Mai 2015
Signé par : Clinton Rebeiro

Même si le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) existe depuis 25 ans, certains d’entre nous n’y travaillent que depuis peu. En fait, je fais partie de la dernière récolte! Le BST m’a embauché le 2 janvier 2015 comme enquêteur maritime principal dans la région Pacifique.

Je travaille dans le secteur maritime depuis 25 ans et j’ai commencé ma carrière comme cadet à Mobil Shipping. J’ai obtenu mon brevet de capitaine au long cours du Royaume-Uni en 1999 ainsi que des diplômes en affrètement de bateaux et en expertise maritime. J’ai travaillé, entre autres, sur des navires-citernes de haute mer et des méthaniers. J’ai aussi de l’expérience en pilotage, en manœuvres de mouillage, en navigation commerciale et en évaluation des navires.

Après avoir travaillé et vécu dans plusieurs endroits exotiques dans le monde, dont l’Angleterre, le Cameroun, les États-Unis, le Gabon et le Bandar Seri Begawan (anciennement Brunei), ma famille et moi nous sommes établis au Canada en 2008. Pendant les années qui ont suivi, j’ai travaillé à BC Ferries avant de décider de me joindre au BST. Après avoir passé cinq ans sur les eaux locales, le moment était venu pour moi de retourner dans le secteur industriel et de mettre à contribution les connaissances et l’expérience que j’ai acquises dans ces différentes sphères du domaine.

Ma première impression du BST est des plus positives. La nature du travail qui relève de l’organisation est très diversifiée. J’étais enchanté de voir à quel point les enquêteurs du BST sont organisés et minutieux quant aux enquêtes. L’esprit d’équipe et de collaboration des enquêteurs aux différents endroits est tout à fait excellent.

Jusqu’à maintenant, deux déploiements, dont le cas d’un remorqueur qui a coulé après avoir pris l’eau, me tiennent occupé. Comme le remorqueur se trouvait au fond de l’océan, cela a compliqué ma tâche de recueillir des données. Néanmoins, grâce à un travail acharné et à l’aide de mes collègues, nous avons réussi à recueillir d’importants éléments de preuve et sommes prêts à passer à l’étape d’analyse du processus d’enquête.

Je suis fier de faire partie d’une équipe responsable d’enquêter sur des incidents. Mon travail étant diversifié, je rencontre des personnes de tous les horizons. Travailler au BST m’offre une occasion exceptionnelle de collaborer avec différentes agences, et nombreux ministères et chefs de file de l’industrie afin d’améliorer la sécurité maritime. J’espère que nous pourrons promouvoir une « culture de la sécurité » chère à tous et où tous contribueront à préserver la sécurité au quotidien, et ce, dans le but d’éviter que les mêmes accidents se reproduisent.


Image de Clinton Rebeiro

Clinton Rebeiro est enquêteur maritime principal au BST depuis janvier 2015. Dans ses temps libres, après avoir passé beaucoup de temps sur l’eau, il aime jouer au soccer et au hockey sur gazon. Il réside à proximité de Vancouver (Colombie-Britannique) avec sa famille et son chien.

Date de modification :