Journée mondiale de la mer 2017 – « Connecter navires, ports et personnes »

ISSN 2369-8748

22 septembre 2017
Signé par : Marc-André Poisson

Selon les Nations Unies, le transport maritime est l'épine dorsale de la mondialisation et se trouve au cœur des réseaux de transport transfrontaliers qui alimentent les chaînes d'approvisionnement et facilitent le commerce international. Contrairement à la croyance populaire, le commerce maritime est en croissance dans le monde. Cependant, cet accroissement de la circulation maritime entraîne une augmentation des risques.

En cette Journée mondiale de la mer 2017 (le 28 septembre), nous soulignons l'excellent travail accompli par le Forum international des enquêteurs sur les accidents maritimes (MAIIF), un organisme international sans but lucratif ayant pour mission d'améliorer la sécurité maritime et de prévenir la pollution maritime. Je suis très fier d'être le président en exercice du Forum.

En s'appuyant sur le Code pour les enquêtes sur les accidents de l'Organisation maritime internationale (OMI), les membres du Forum mènent des enquêtes de sécurité sur les décès et les accidents survenus en mer. Nous échangeons des idées ainsi que les expériences et les renseignements acquis dans le cadre d'enquêtes sur des événements maritimes. Nous travaillons également à promouvoir et à améliorer les enquêtes sur des événements maritimes, et nous favorisons la collaboration et la communication entre tous les enquêteurs de ce secteur. Le Forum est un pilier qui aide l'OMI à atteindre ses objectifs en matière de développement durable. Le Forum joue également un rôle clé en ce qui concerne le thème de cette année, Connecter navires, ports et personnes.

Les enquêtes sur les décès en mer offrent aux membres du Forum des occasions uniques d'acquérir de nouvelles connaissances et d'améliorer la sécurité. L'adoption de règlements internationaux auxquels se conforment toutes les nations maritimes constitue le meilleur moyen d'améliorer la sécurité en mer. Par exemple, la tragédie du Titanic a mené à l'adoption, en 1914, de la Convention internationale pour la sauvegarde de la vie humaine en mer (Convention SOLAS), soit le traité international le plus important concernant la sécurité des navires de commerce. L'adoption de la Convention SOLAS découle en grande partie de l'enquête menée par le commissaire britannique aux sinistres maritimes. De nos jours, le travail des membres du Forum contribue à améliorer les conventions et appuie les activités de l'OMI, qui est l'autorité mondiale de la sécurité des transports maritimes internationaux.

Comme le BST, le Forum n'attribue pas ni faute ni responsabilité. Lorsqu'un membre du Forum mène une enquête sur un accident maritime, nous sommes assurés qu'il ou elle travaille dans l'intérêt de la sécurité de tous les navigateurs et du grand public.

Enfin, la majorité des enquêteurs du BST et des membres du Forum ont déjà travaillé en mer. Ils considèrent souvent que leur travail actuel est l'un des sommets de leur carrière. Je désire donc profiter de l'occasion pour encourager les jeunes du Canada et de tous les pays à envisager une carrière en mer ou dans le secteur des transports. Ils profiteront ainsi d'une occasion extraordinaire pouvant leur permettre de transférer les compétences acquises dans l'exercice de postes très prisés, comme celui d'inspecteur de la sécurité maritime.


Image de Marc-André Poisson

Marc-André Poisson est directeur des enquêtes maritimes au sein du BST. Il a obtenu plusieurs diplômes collégiaux et universitaires, au Canada et en Europe. Marin professionnel, il possède de l'expérience de commandement en mer et a été intervenant d'urgence. Marc-André est le fier père de deux jeunes femmes.

Date de modification :