Communiqué

La tendance à la baisse des accidents de transports se poursuit

Gatineau (Québec) le 4 avril 2012 - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) publie aujourd'hui des statistiques préliminaires sur les événements de transports, lesquelles permettent d'établir un sommaire annuel des accidents et des incidents aériens, maritimes, ferroviaires et de pipelines survenus au Canada. Les statistiques en question font état de taux d'accidents à la baisse au Canada. Dans l'ensemble, on a signalé au BST 7,9 événements de transports par jour en 2011, ce qui s'avère une réduction par rapport à la moyenne de 8,4 établie en 2010. Des 2 882 événements signalés, 121 ont entraîné des décès.

Faits saillants statistiques :

« L'objectif prioritaire du BST est d'améliorer la sécurité du réseau canadien des transports, signale Mme Wendy Tadros, présidente du BST. Nous sommes heureux des progrès réalisés à ce jour, mais nous devons mener tous les ans des enquêtes sur nombre de nouveaux accidents, dont certains sont attribuables à des causes semblables. Nous poursuivrons notre travail auprès de l'industrie et du gouvernement pour qu'ils apportent des changements concrets aux pipelines, aux chemins de fer, aux voies navigables et aux espaces aériens, afin d'accro�tre la sécurité des Canadiennes et des Canadiens. »

En 2011, la tendance encourageante du secteur ferroviaire s'est poursuivie, alors que les 71 décès enregistrés représentaient le chiffre le plus bas depuis cinq ans. Une amélioration notable du nombre d'accidents à un passage à niveau ou de déraillements sur une voie autre que principale a également été remarquée. Toutefois, le nombre d'événements liés aux intrus demeure élevé, représentant 63 % de tous les décès attribuables au transport ferroviaire. Par contre, l'industrie du pipeline n'a signalé que cinq accidents, soit le chiffre le plus bas depuis 2005. Le nombre d'incidents a toutefois légèrement augmenté pour atteindre 165.

Au cours de la dernière année, on a également constaté une diminution importante des événements maritimes signalés au BST, alors que le nombre d'accidents chutait de 23 % par rapport à la moyenne annuelle de 420 accidents pour la période s'échelonnant de 2006 à 2010 et que le nombre d'incidents diminuait pour atteindre 221, comparativement à la moyenne annuelle de 251 calculée sur une période de cinq ans. En 2011, des navires de pêche battant pavillon canadien étaient en cause dans 36 % des accidents de navigation au Canada, en baisse par rapport aux 42 % relevés en 2010. Bien qu'encouragé par une telle diminution des accidents liés aux navires de pêche, le BST juge qu'il faut déployer davantage d'efforts pour assurer la sécurité actuelle et future de ceux et celles qui travaillent dans l'industrie de la pêche.

Dans le secteur du transport aérien, on a signalé 932 événements au BST, ce qui constitue une baisse de 18 % par rapport à la moyenne annuelle de 1 135 événements pour la période s'échelonnant de 2006 à 2010. Même si le nombre d'accidents mettant en cause des aéronefs privés a chuté légèrement depuis 2010, de tels événements représentent toujours 67 % de tous les accidents signalés. Dans l'ensemble, les taux d'accidents aériens continuent de chuter pour atteindre 5,7 accidents par 100 000 heures de vol, comparativement au taux quinquennal de 6,2.

Un événement de transports est un accident ou un incident lié à l'exploitation d'un navire, d'un pipeline, de matériel roulant ferroviaire ou d'un aéronef. Le Règlement sur le BST contient la définition d'accident et d'incident.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca