Communiqué de presse

Une défaillance mécanique d'un moteur et une panne d'alimentation en carburant du second moteur ont entraîné l'accident mortel impliquant un aéronef en avril 2011 à Saskatoon

Gatineau (Québec) le 8 janvier 2013 — Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (A11C0047) concernant l'écrasement d'un aéronef de levé aérien CASA C-212 exploité par Fugro Aviation Canada, survenu le 1er avril 2011 à Saskatoon (Saskatchewan).

Pendant un vol de levé géophysique aérien à l'est de Saskatoon, une composante interne du moteur droit du CASA C-212 de Fugro s'est brisée, ce qui a causé une perte de puissance. L'équipage de trois personnes a ensuite exécuté la liste de vérifications en cas de panne moteur, a remisé l'équipement de relevé et a effectué un virage en direction de l'aéroport de Saskatoon. Quatorze minutes plus tard, juste avant que l'aéronef arrive à l'aéroport, le moteur gauche a subi une perte de puissance. L'aéronef a heurté un mur antibruit en béton lorsque l'équipage effectuait un atterrissage forcé aux abords d'une route. L'opérateur d'équipement de levé a subi des blessures mortelles, le copilote a été grièvement blessé et le commandant de bord a subi des blessures légères. L'aéronef a été détruit.

Le moteur gauche a perdu de la puissance en raison d'une panne d'alimentation en carburant. Les enquêteurs ont trouvé des débris dans la buse d'une pompe carburant, ce qui réduisait la quantité de carburant fourni par la pompe au réservoir collecteur gauche. L'épuisement du carburant dans le réservoir collecteur gauche a causé l'arrêt du moteur alors qu'il restait du carburant utilisable dans le réservoir intérieur gauche. De plus, le robinet d'intercommunication carburant est resté fermé, ce qui veut dire que le moteur gauche n'était alimenté en carburant que du réservoir gauche, plutôt que des deux réservoirs.

Après l'accident, l'entreprise a amélioré ses procédures d'urgence en cas de perte d'un moteur pour le CASA C-212 et a équipé ses aéronefs du même type d'un coupe-câble commandé du poste de pilotage pour larguer immédiatement, en cas d'urgence, l'équipement de levé déployé. Cela constitue un moyen de protection additionnel contre une panne d'alimentation en carburant et permet d'améliorer la performance de l'aéronef lorsqu'un moteur est inopérant.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca