Communiqué de presse

Les recommandations du BST réduiront les accidents à l'approche et à l'atterrissage

Gatineau (Québec), le 28 janvier 2013 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) est heureux des réponses aux recommandations qu'il a émises en 2012 au terme de son enquête sur un accident à l'approche et à l'atterrissage qui s'est produit à l'aéroport de Chicoutimi/St-Honoré au Québec : Un avion s'est écrasé avant le seuil de la piste au moment d'une approche de non-précision et deux membres de l'équipage sont décédés. (Voir le rapport d'enquête A09Q0203.)

« Cette tragédie est une autre preuve que des améliorations importantes sont essentielles, et nous sommes heureux de constater que nos recommandations font en sorte que le Canada pourra mieux respecter les exigences internationales », explique Wendy Tadros, présidente du Bureau de la sécurité des transports (Voir la Liste de surveillance).

En ce moment, les pilotes qui adoptent une approche de non-précision pour atterrir utilisent des cartes d'approche qui donnent un ensemble d'altitudes minimales à respecter au cours de la descente vers la piste. Les pilotes descendent graduellement à chacune des altitudes minimales indiquées. Le Bureau a découvert que cette méthode présente des risques d'accident à l'approche et à l'atterrissage.

La recommandation A12-01 du BST demande à Transports Canada (TC) d'exiger que les cartes utilisées pour l'approche de non-précision comprennent la trajectoire optimale à suivre, ainsi que l'utilisation de la technique d'approche stabilisée avec angle de descente constant dans l'exécution des approches de non-précision pour descendre en toute sécurité jusqu'à la piste. NAV CANADA, qui publie les cartes d'approche, a indiqué que les cartes utilisées pour les approches de non-précision fourniront bientôt les trajectoires verticales optimales à observer. La réponse à cette recommandation a obtenu du Bureau la cote « Intention satisfaisante ». (voir l'évaluation de la recommandation A12 01)

La seconde recommandation du Bureau, A12-02, demande à Transports Canada qu'il oblige les exploitants canadiens à utiliser les techniques d'approche stabilisée avec angle de descente constant au cours des approches de non-précision aux instruments. En réponse, Transports Canada propose des mesures à court, moyen et long termes pour encourager les exploitants canadiens à adopter les techniques d'approche stabilisée avec angle de descente constant. La réponse à cette recommandation a obtenu du Bureau la cote « Intention satisfaisante ». (voir l'évaluation de la recommandation A12 02)

Le guide des critères d'évaluation et le texte complet des Recommandations du BST sont affichés sur le site du BST.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca