Communiqué de presse

Le manque d'expérience du pilote a été un facteur clé dans la collision avec le relief d'un hélicoptère d'excursions dans les montagnes près de Kananaskis, en Alberta, en 2012

Edmonton (Alberta), le 23 juillet 2013 –Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd’hui son rapport d'enquête (A12W0031) sur un accident survenu en mars 2012 au cours duquel un hélicoptère Bell 206B qui effectuait une excursion panoramique a eu une perte de maîtrise et est entré en collision avec le relief près de Loder Peak, Kananaskis, en Alberta. Le pilote a perdu la vie, et les quatre passagers à bord ont été blessés.

Au moment de l’accident, l’hélicoptère, exploité par Kananaskis Mountain Helicopters Ltd., volait très proche du terrain montagneux. Les enquêteurs du BST ont découvert que le pilote avait reçu une formation minimale au vol en montagne et avait peu d’expérience dans ce domaine, et il est peu probable que le pilote ait pu reconnaître et mitiger les risques que présente le pilotage dans cet environnement. Le vent et les conditions météorologiques à proximité de montagnes peuvent nuire à la performance d’un aéronef, entre autres à sa capacité à prendre de l’altitude, à maintenir son altitude ou à maintenir l’efficacité du rotor de queue.

La collision avec le relief est attribuable à une rotation involontaire causée soit par une perte d’efficacité aérodynamique du rotor de queue, soit par un impact du rotor de queue avec le relief ascendant. Malgré le fait que l’hélicoptère était muni d’un système de surveillance de vol, l’exploitant n’était pas au courant du retard qu’accusait le vol, ce qui a retardé le lancement des opérations de sauvetage.

L’hélicoptère en cause n’était pas muni d’un enregistreur de données de vol ni d’un enregistreur de conversations de poste de pilotage, et la réglementation en vigueur ne l’exige pas. Les enregistreurs de données de vol légers aident les exploitants et les enquêteurs à cerner et à corriger les lacunes de sécurité et à réduire les risques d’accident. Le BST a recommandé dernièrement que Transports Canada collabore avec les intervenants du secteur pour éliminer les obstacles et développer des pratiques recommandées pour mettre en œuvre la surveillance des données de vol et l’installation de systèmes d’enregistrement des données de vol légers chez les exploitants commerciaux qui ne sont pas tenus de munir leurs aéronefs de ces systèmes (recommandation A13-03).

Depuis cet accident, Kananaskis Mountain Helicopters a pris un certain nombre de mesures pour réduire les risques opérationnels. Celles-ci comprennent l’exigence que les pilotes portent un casque lorsqu’ils volent, l’amélioration de la formation au vol en montagne et la mise en place de mesures de sécurité pour garantir que toute formation requise a bel et bien été reçue.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca