Communiqué de presse

Le défaut de vérifier les vents dans l'aire d'atterrissage à l'origine de l'écrasement mortel d'un hélicoptère en 2012 à Carcross (Yukon)

Edmonton (Alberta), le 29 août 2013  – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd’hui son rapport d'enquête (A12W0088) sur la perte de maîtrise suivie de l'écrasement d'un hélicoptère Robinson R44 II en juillet 2012 à Carcross (Yukon).

Le 10 juillet 2012, un R44 II exploité par Horizon Helicopters Ltd. devait transporter 2 chercheurs du gouvernement du Yukon vers des emplacements d’appâts d’ours dans la région de Carcross. L’hélicoptère a décollé de Carcross à 15 h pour la dernière étape de la journée, en direction est. L’appareil suivait la rive nord du lac Tagish et approchait l’emplacement de surveillance de la faune à partir de l’ouest. Aux environs de 15 h 13, le Centre conjoint de coordination de sauvetage a reçu un signal de la radiobalise de repérage d’urgence de l’appareil. L’épave a été retrouvée à environ 5 milles marins à l’est de Carcross sur la montagne Nares. Le pilote a subi des blessures mortelles; l’un des passagers a subi des blessures graves, et l’autre passager a subi des blessures mineures.

Durant l’approche en vue d’atterrir, l’hélicoptère a été soumis à une rafale de vent venant de l’ouest, ce qui l’a fait dériver vers la gauche, vers le versant est de la crête de la montagne. L’hélicoptère a alors commencé une descente verticale non maîtrisée. L’hélicoptère a percuté le côté est de la pente sur le patin droit, puis a rebondi plus bas dans la pente avant de s’immobiliser presque à l’envers sur le côté gauche de son toit.

L’enquête a révélé qu’aucun survol de reconnaissance pour déterminer l’intensité du courant d’air n’avait été effectué avant de tenter d’atterrir à l’aire d’atterrissage prévue. En conséquence, le pilote n’avait pas connaissance de l’intensité du courant d’air descendant à proximité de l’aire d’atterrissage prévue. En outre, le pilote ne portait pas de casque protecteur, ce qui a contribué à la gravité de ses blessures à la tête. Les pilotes d’hélicoptère qui ne portent pas de casque courent un plus grand risque de subir une incapacité ou des blessures graves ou de mourir dans un accident.

Depuis l’accident, Horizon Helicopters Ltd. a mis en place une politique de sécurité qui exige de tous les pilotes qu’ils portent un casque en cours de vol.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca