Communiqué de presse

Aucune réponse définitive sur la cause d'un accident mortel mettant en cause un aéronef privé près de Renfrew (Ontario) en 2012

Richmond Hill (Ontario), le 10 janvier 2014 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd’hui son rapport d'enquête (A12O0170) sur la perte de maîtrise et la collision avec le relief d’un SOCATA TBM700N. Le pilote, seul occupant à bord, a péri dans l’écrasement.

Le 8 octobre 2012, l’aéronef privé quitte l’aéroport d’Ottawa/Carp (Ontario) pour effectuer un vol aux instruments à destination de Goderich (Ontario). Peu de temps après le décollage, le pilote décide de se rendre plutôt à Wiarton (Ontario). Le contrôleur de la circulation aérienne autorise l’aéronef à monter au niveau de vol 260 (FL260, soit 26 000 pieds au-dessus du niveau de la mer). L’aéronef continue sa montée et franchit ce niveau avant d’amorcer un virage à droite, qui se transforme rapidement en piqué en spirale. À 12 h 19, heure avancée de l’Est, l’aéronef est détruit en percutant le sol.

Compte tenu de l’étendue des dommages et du fait que les données enregistrées se limitaient aux échanges avec le contrôle de la circulation aérienne, il a été impossible de conclure avec certitude pourquoi l’aéronef a amorcé un virage en descente rapide. L’enquête a conclu que, pour des raisons indéterminées, le pilote a perdu la maîtrise de l’aéronef, qui est ensuite entré en collision avec le relief. En outre, l’enquête a relevé que le système avionique pouvait enregistrer des données essentielles à l’enquête sur l’accident, mais le support d’enregistrement a été détruit durant l’accident.

Le Bureau a déterminé qu’un facteur possible était le risque accru d’incapacité entraînée par l’hypoxie (état caractérisé par une insuffisance d’oxygène dans le corps ou dans une partie du corps). Cet état peut survenir comme suite à la dépressurisation lorsqu’un aéronef est exploité à une altitude supérieure à 13 000 pieds au-dessus du niveau de la mer, et ce, sans alimentation d’urgence en oxygène.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca