Communiqué de presse

Un train d’atterrissage défectueux a mené à un atterrissage sur le ventre à l’aéroport de Timmins, en Ontario, en septembre 2014

Richmond Hill (Ontario), le 14 janvier 2016 –  Dans son rapport d'enquête aéronautique (A14O0178) publié aujourd'hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a conclu qu'un train d'atterrissage défectueux avait mené à l'accident à l'atterrissage qui a eu lieu à l'aéroport Timmins Victor M. Power à Timmins (Ontario) en septembre 2014. L'aéronef a été gravement endommagé, mais aucun incendie ne s'est déclaré après l'impact et aucun occupant n'a été blessé.

Le 26 septembre 2014, à 17 h 40, heure avancée de l’Est, un Beechcraft King Air A100 effectuait le vol régulier 140 d’Air Creebec entre Moosonee (Ontario) et Timmins (Ontario), avec deux membres d’équipage et sept passagers à bord. Durant l’approche à Timmins, l’équipage a commandé la sortie du train, mais le témoin lumineux confirmant la sortie et le verrouillage du train ne s’est pas allumé. Un survol à l’aéroport a permis de confirmer visuellement la sortie partielle du train. L’équipage a tenté de sortir manuellement le train d’atterrissage, mais en vain. À peu près au même moment, des indicateurs se sont allumés pour indiquer que les deux génératrices ne fonctionnaient pas. On a déclaré une situation d’urgence, et l’aéronef s’est posé avec seulement le train avant partiellement sorti. L’aéronef s’est immobilisé au-delà de l’extrémité de la piste 28.

L’enquête a révélé que durant la sortie du train, un faisceau de câbles s’était emmêlé autour du tube de torsion rotatif et avait empêché la sortie complète du train d’atterrissage. Cet emmêlement a aussi empêché le fonctionnement du système de sortie de secours du train. L’enquête a également permis de déterminer que le faisceau en cause regroupait des câbles des circuits de commande des génératrices, et que les dommages causés à ces câbles avaient désactivé les deux génératrices.

À la suite de cet événement, Air Creebec a mené sa propre enquête de son système de gestion de la sécurité et a inspecté ses deux autres aéronefs Beechcraft King Air A100, mais n’a constaté aucun problème. L’exploitant a remis un rapport de manquement à la sécurité à Transports Canada et a émis un avis d’entretien à son personnel lui rappelant de vérifier la proximité des faisceaux de câbles aux pièces rotatives avoisinantes. De plus, Air Creebec a communiqué avec d’autres exploitants qui utilisent le même type d’aéronef pour les informer de la possibilité de ce type d’événement.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca