Communiqué

Des procédures non sécuritaires causent un décès à bord du Katsheshuk II en février 2012

Dartmouth (Nouvelle-Écosse), le 4 juillet 2013 — Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (M12N0003) sur une mort accidentelle survenue à bord du grand bateau de pêche Katsheshuk II. L'accident a eu lieu près de Cape Freels (Terre-Neuve-et-Labrador).

Le 10 février 2012, alors que 2 membres de l'équipage circulaient dans des réservoirs à crevettes propres pour les inspecter, l'un d'entre eux a accidentellement actionné le levier hydraulique d'un volet obturateur. Le volet s'est immédiatement refermé sur l'autre membre de l'équipage, lui infligeant des blessures mortelles.

L'enquête a révélé que le système de gestion de la sécurité (SGS) de l'entreprise ne traitait ni des dangers associés à ces leviers hydrauliques ni des méthodes d'utilisation sécuritaire des volets obturateurs utilisés pour avoir accès aux réservoirs de crevettes aux fins de nettoyage. De plus, l'efficacité du ressort du levier hydraulique était réduite, et celui-ci ne ramenait pas automatiquement le levier à la position neutre comme prévu.

L'efficacité d'un SGS exige que l'organisation reconnaisse les risques liés à ses opérations et les gère de façon compétente. Le BST a souligné à de nombreuses reprises les avantages des SGS dans l'industrie maritime, en soulignant l'absence de SGS dans de nombreux événements survenus au cours des 14 dernières années.

À la suite de l'événement, la société Katsheshuk Fisheries, Ltd. a remplacé le levier hydraulique défectueux et a réglé différentes lacunes en matière de sécurité liées à l'incident. Elle a aussi adopté des procédures de travail sécuritaires pour l'usine du bateau.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca