Communiqué

Le traversier à passagers Beaumont Hamel a heurté le quai à Portugal Cove en mai 2012 en raison de pannes électriques générales qui ont entraîné une perte de direction

Dartmouth (Nouvelle-Écosse), le 24 septembre 2013 — Le Bureau de la sécurité des transports a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (M12N0017) au sujet de la panne électrique générale à la suite de laquelle le navire à passagers Beaumont Hamel a heurté le quai de Portugal Cove (Terre-Neuve-et-Labrador).

Le 30 mai 2012, le traversier à passagers Beaumont Hamel a perdu sa propulsion et sa direction à la suite d'une panne électrique, à l’approche de Portugal Cove (Terre-Neuve-et-Labrador), et a heurté le quai. La porte d'étrave du navire a été endommagée et le quai, légèrement endommagé. Une blessure mineure a été signalée.

L'enquête a révélé que le navire avait connu plusieurs pannes électriques et que le jour de l'accident, il a perdu sa propulsion et sa direction lors de l’accostage, en raison d'une panne électrique générale, et a heurté le quai de Portugal Cove. On avait fait des réparations pour régler les causes mécaniques des pannes électriques générales, mais aucune mesure n'a été prise pour prévenir de façon efficace les risques de pannes identifiés à la suite de chaque occurrence. L'exploitant, le Department of Transportation and Works (DTW) de Terre-Neuve-et-Labrador, avait un système de gestion de la sécurité (SGS). Ce système n'était pas assez efficace pour prévenir les risques opérationnels liés aux pannes électriques générales récurrentes.

Depuis l'accident, le DTW a installé un système informatisé de gestion des travaux d'entretien à bord du Beaumont Hamel et dans ses bureaux. Ce système assure le suivi de l'entretien correctif, émet des alertes sur les entretiens prévus et peut suggérer des entretiens préventifs en fonction des données relatives à l’entretien. De plus, les pompes à carburant du moteur des groupes électrogènes ont été remises en état et étalonnées.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca