Communiqué de presse

Les communications sur la passerelle ont mené à l’échouement en novembre 2013 du navire de charge Claude A. Desgagnes dans la voie maritime du Saint-Laurent

Gatineau (Québec), le 10 décembre 2014  — Le Bureau de la sécurité des transports du Canada a rendu public aujourd'hui son rapport d'enquête (M13C0071) sur le heurt et l'échouement subséquent du navire de charge Claude A. Desgagnes dans la voie maritime du Saint­Laurent, près d'Iroquois (Ontario) le 6 novembre 2013.

L'enquête a révélé que, alors que le navire faisait route vers l'aval, le pilote et le capitaine du Claude A. Desgagnes ne s'entendaient pas sur les manœuvres à exécuter à l'approche de l'écluse d'Iroquois. Ils savaient tous les deux qu'il fallait réduire la vitesse d'approche du bâtiment; chacun privilégiait toutefois une méthode différente comme meilleur moyen de ralentir le navire. En conséquence, aucun moyen n'a été utilisé pour ralentir le navire, qui a continué sa trajectoire et heurté le mur d'approche en amont de l'écluse d'Iroquois. Après le heurt, le pilote et le capitaine ont tenté de réorienter le navire, mais ils ont été incapables de reprendre la maîtrise du navire. Le navire a traversé le chenal de navigation et s’est échoué.

Même si les procédures normales stipulent que le pilote donne des ordre s et avise le capitaine, ce dernier est l'ultime responsable de la sécurité du navire et son autorité prévaut sur toutes les décisions, y compris quels ordres doivent être exécutés.

Dans l'incident à l'étude, les lacunes constatées dans les échanges entre le capitaine et le pilote correspondent aux conclusions du Rapport d'enquête du BST publié en 1995, intitulé Étude de sécurité portant sur les rapports de travail entre les capitaines et officiers de quart, et les pilotes de navires. L'enquête a déterminé que les malentendus entre les capitaines et les pilotes, souvent attribuables à des communications inadéquates, étaient des facteurs prépondérants dans de nombreux événements mettant en cause des navires conduits par des pilotes.

Après l'événement, le propriétaire, Transport Desgagnés Inc., a révisé et mis à jour son Manuel d'instructions de la passerelle.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca