Communiqué de presse

La perte de propulsion d’un remorqueur sur le bras sud du fleuve Fraser (Colombie-Britannique) en 2014 accentue l’importance de suivre les recommandations du fabricant sur l’entretien des moteurs

Vancouver (Colombie-Britannique), le 21 novembre 2014  — Dans son rapport d’enquête (M14P0023) publié aujourd’hui sur la perte de propulsion d’un remorqueur survenue en février 2014 sur le bras sud du fleuve Fraser en Colombie-Britannique, le Bureau de la sécurité des transports (BST) souligne l’importance de suivre les recommandations du fabricant sur l’entretien des moteurs.

Le 11 février 2014, le remorqueur Jose Narvaez a subi une perte de propulsion causée par le grippage de son moteur principal pendant qu'il remorquait un chaland vide sur le bras sud du fleuve Fraser, en Colombie-Britannique. Le remorqueur et le chaland ont été remorqués jusqu'au quai où ils ont été amarrés. Le moteur principal a été déclaré perte implicite. Il n'y a eu ni blessure ni pollution.

L'enquête a révélé que l'huile de lubrification était contaminée par des produits de combustion, de l'eau douce ou de l'antigel, car le circuit n'avait jamais été complètement vidangé et nettoyé après des pannes de moteur majeures, même si ces travaux étaient recommandés par le fabricant. Les enquêteurs ont également découvert que le refroidisseur d'huile, n'étant pas entretenu selon les recommandations du fabricant, a développé des fuites internes et aggravé ainsi la contamination du circuit d'huile, ce qui a fini par causer une perte de pression d'huile. En outre, la perte de lubrification et de refroidissement des pistons attribuable à la contamination de l'huile a occasionné une surchauffe des cylindres de moteur. Cela a exacerbé la surchauffe des autres éléments du moteur, entraînant le grippage du moteur et la perte de propulsion.

Après cet incident, Lafarge, qui est le propriétaire exploitant du remorqueur, a instauré des réunions hebdomadaires pour réviser les méthodes de sécurité, les exercices à tenir et les travaux d'entretien préventif à effectuer au début de chaque quart. Il a aussi remplacé le moteur principal et le système de refroidissement du Jose Narvaez, en plus de mettre à niveau le système de surveillance et le tableau d'alarme.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca