Communiqués

BST no R06/2006

LE BUREAU DE LA SÉCURITÉ DES TRANSPORTS DU CANADA PUBLIE SON RAPPORT FINAL SUR L'ACCIDENT MORTEL À UN PASSAGE À NIVEAU DE BROCKVILLE (ONTARIO) EN 2005

Gatineau (Québec) le 6 septembre 2006 - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) publie son rapport final (R05T0030) sur l'accident qui a coûté la vie à une jeune fille à un passage à niveau situé à Brockville (Ontario) le 17 février 2005. L'enquête du BST a permis d'établir qu'il existe un problème de sécurité important au chapitre des passages à niveau à voies multiples et que les piétons qui empruntent ces passages risquent de subir des blessures légères ou mortelles. Le Bureau a fait une recommandation visant à améliorer la sécurité entourant les passages à niveau à voies multiples, non seulement à Brockville, mais partout au Canada.

Le 17 février 2005, une jeune fille a perdu la vie et une autre a subi des blessures graves alors qu'elles traversaient des voies doubles près de leur école. Le Bureau a établi que les deux jeunes filles ont emprunté la voie du train qui roulait vers l'est alors qu'elles bavardaient et étaient probablement préoccupées par le passage du train se dirigeant vers l'ouest. Ce type d'accident s'appelle « collision avec un autre train ». L'enquête du BST révèle que la proportion de ce type d'accident est en hausse. À noter que ce type d'accident cause presque toujours des blessures mortelles. Si des mesures spécifiques visant à améliorer la sécurité des piétons aux passages à niveau à voies multiples ne sont pas prises, les risques inhérents à ce type de passages à niveau vont subsister, avec les conséquences que l'on connaît. Des accidents mettant en cause un autre train continuent de survenir, et ce sont surtout les enfants qui sont exposés à ce type d'accident.

Dans son rapport, le Bureau recommande à Transports Canada de faire une évaluation des risques à tous les passages à niveau à deux voies situés dans les collectivités au Canada, de publier les résultats de son évaluation et de travailler avec les compagnies ferroviaires et les collectivités pour trouver des solutions aux passages à niveau où des accidents mettant en cause un deuxième train sont susceptibles de survenir. « Cette recommandation vise l'ensemble du réseau ferroviaire et aura un impact sur la sécurité des Canadiens qui doivent emprunter chaque jour des passages à niveau à voies multiples pour se rendre à l'école ou au travail et où le danger est bien présent en raison de la densité élevée du trafic », a déclaré la présidente du BST Mme Wendy A. Tadros.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilitéés civiles ou pénales.

- 30 -

Les rapports finaux R05T0030 et R95D0055, le document d'information, les photos et l'animation [3 715 Ko] sont aussi disponibles sur ce site.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca