Communiqué de presse

Une formation et une supervision inadéquates ont contribué à la collision entre un train de marchandises et un train de minerai de fer stationnaire et à leur déraillement près de Mai (Québec)

Gatineau (Québec), le 31 mars 2014 — Rappelant un enjeu de sa Liste de surveillance, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête ferroviaire (R13Q0001)) sur la collision, suivie d’un déraillement, entre un train de marchandises et un train de minerai de fer stationnaire de Chemin de fer QNS & L, survenue près de Mai (Québec), en janvier 2013. L’enquête a révélé que le non-respect des indications des signaux avait contribué à l’accident.

Le soir du 11 janvier 2013, un train de marchandises de Chemin de fer QNS & L part du triage de Sept‑Îles (Québec), vers Schefferville, dans le nord du Québec. En chemin, il heurte l’arrière d’un train de minerai de fer de Chemin de fer QNS & L arrêté près de Mai. La première locomotive du train de marchandises est complètement détruite, tandis que la deuxième déraille. De plus, huit des wagons du train de minerai de fer déraillent aussi. Les membres de l’équipe du train de marchandises sont légèrement blessés. Un tronçon d’environ 40 pieds de voie est endommagé.

L’enquête a révélé que le train de marchandises avait passé un signal présentant une indication de marche à vue, mais avait continué à 40 mi/h sans ralentir. Il n’a donc pas pu s’arrêter à temps, même avec un freinage d’urgence. On a également déterminé que l’apprenti mécanicien de locomotive qui était aux commandes n’avait pas encore reçu de formation sur le Règlement d’exploitation ferroviaire du Canada (REFC) et ne comprenait donc pas bien les mesures à prendre en cas d’indication de marche à vue.

Le 16 janvier 2013, le BST a émis l’avis de sécurité ferroviaire 02/13 à l’intention de Transports Canada afin de souligner l’importance d’une formation complète pour l’exploitation sécuritaire des trains. Le 5 mars 2013, Transports Canada a fait savoir que son bureau régional du Québec avait mené une étude approfondie de la formation et de la supervision des employés de Chemin de fer QNS & L.

Regarder la vidéo Respecter les indications des signaux ferroviaires.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca