Documents d'information

DOCUMENT D'INFORMATION POUR LA PUBLICATION DU RAPPORT SUR LES INCENDIES APRÈS IMPACT FAISANT SUITE À DES ACCIDENTS DE PETIT AÉRONEF

Le 30 mai 2000, le pilote d'un Cessna 177B Cardinal a tenté de décoller d'une piste en herbe à Calling Lake (Alberta). L'avion a heurté des arbres pendant la montée initiale, a percuté le sol et a pris feu. Les deux occupants ont été exposés pendant un certain temps à la fumée et aux flammes. L'un des occupants a perdu la vie dans l'incendie; l'autre a subi des brûlures graves. L'enquête sur cet accident est terminée, et le rapport a été rendu public le 4 janvier 2002 (rapport A00W0109).

L'enquête sur cet accident a montré que la résistance à l'écrasement des circuits carburant des petits aéronefs constitue une lacune de sécurité. Le Bureau s'est rendu compte de la nécessité d'examiner dans quelle mesure la résistance à l'écrasement des circuits carburant et d'autres lacunes de sécurité contribuaient aux risques associés aux incendies après impact dans des accidents offrant des chances de survie. Il a également constaté le besoin d'étudier les options de contrôle des risques disponibles pour atténuer ces risques.

La présente enquête se penche sur les données rassemblées par le BST sur 521 accidents avec incendie de petit aéronef à moteur survenus au Canada entre 1976 et 2002. Les données du BST révèlent qu'un incendie après impact se produit dans environ 4 % des accidents de petit aéronef. Toutefois, ces accidents sont responsables d'environ 22 % de l'ensemble des décès et de quelque 11 % de l'ensemble des blessures graves. Dans l'ensemble, 6,2 % de l'ensemble des blessures mortelles et 3,8 % des blessures graves résultant d'accidents de petit aéronef avec incendie sont liées à l'incendie.

Bien que les incendies après impact soient un problème de sécurité bien connu, les tentatives visant à modifier les exigences de certification ont été infructueuses. En examinant les données antérieures sur les incendies après impact, le BST a constaté que le National Transportation Safety Board (NTSB) et la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis avaient déjà tenté de régler ce problème au moyen d'études spéciales et d'avis de projet de réglementation (Notice of Proposed Rule Making). Toutefois, les conclusions de l'analyse des avantages par rapport aux coûts allaient à l'encontre des mesures de sécurité proposées.

Le BST maintient que d'autres moyens de défense visant à prévenir les incendies après impact et à réduire les blessures liées à l'incendie peuvent et devraient être mis en place. Les conséquences des améliorations apportées à la conception des nouveaux aéronefs seront importantes et le seront encore davantage sur les conceptions actuelles. Pour qu'il y ait harmonisation des nouvelles normes et des nouvelles lignes directrices, le processus visant à améliorer les normes de conception actuelles va demander des efforts considérables à Transports Canada et à la FAA ainsi qu'une grande coopération de la part de leurs homologues internationaux.

- 30 -

Le rapport d'enquête sur des problèmes de sécurité, SII A05-01 et le Communiqué sont aussi disponibles sur ce site.