Rapport d'enquête aéronautique A98H0003

2.2.3  Exploitabilité des renseignements de l'enregistreur de données de vol d'accès facile

Comme c'est le cas avec la plupart des enregistreurs de données de vol d'accès facile (QAR), celui du SR 111 a enregistré considérablement plus de données que ne l'a fait l'enregistreur de données de vol (FDR). La bande du QAR a été endommagée à un point tel qu'elle est devenue inutilisable. Par conséquent, on n'a pu recueillir de données provenant de cette source par ailleurs potentiellement très intéressante. Les paramètres enregistrés sur le QAR de SR 111 auraient été quatre fois plus nombreux que ceux enregistrés sur le FDR. Certains de ces paramètres portaient sur les températures dans certaines zones dissimulées et les tensions électriques des divers systèmes de bord. Ces renseignements, s'ils avaient été enregistrés sur le FDR protégé en cas d'écrasement, auraient été bien utiles à l'enquête, car ils auraient fourni des détails importants sur la source d'inflammation et la propagation de l'incendie en vol.

Les FDR numériques modernes, installés dans un milieu protégé en cas d'écrasement, sont techniquement aptes à enregistrer toutes les données QAR provenant de diverses sources dans l'avion; cependant, aucune réglementation n'exige que les FDR modernes enregistrent les données QAR.

Précédent | Suivant