Rapport d'enquête aéronautique A98H0003

Train d'atterrissage

  1. Description du train d'atterrissage
  2. Examen du train d'atterrissage
    1. Train d'atterrissage principal
      1. Atterrisseur gauche
      2. Atterrisseur droit
    2. Atterrisseur central
    3. Atterrisseur avant
  3. Conclusion relative au train d'atterrissage

Description du train d'atterrissage

Le train d'atterrissage se compose de deux atterrisseurs principaux (atterrisseurs gauche et droit), d'un atterrisseur central et d'un atterrisseur avant. Les atterrisseurs gauche et droit comprennent un ensemble balancier de bogie jumelé à quatre roues, chacune étant munie de freins. L'atterrisseur central est un train à roues jumelées, chacune étant munie de freins. L'atterrisseur avant se compose d'un amortisseur orientable équipé de roues jumelées dépourvues de freins. Les atterrisseurs gauche et droit rentrent vers l'intérieur et, en position rentrée, l'amortisseur de la jambe est aligné horizontalement, tandis que les roues sont orientées vers l'intérieur. Les roues avant de l'atterrisseur gauche sont numérotées 1 et 2, et les roues arrière, 5 et 6. Les roues avant de l'atterrisseur droit sont numérotées 3 et 4, et les roues arrière, 7 et 8. L'atterrisseur central rentre vers l'avant, et ses roues sont numérotées 9 et 10. L'atterrisseur avant rentre vers l'avant et, en position rentrée, l'amortisseur est légèrement incliné vers le haut.

Le train d'atterrissage est manœuvré par un circuit hydraulique. Le circuit hydraulique 3 rentre et sort normalement le train d'atterrissage.

Examen du train d'atterrissage

Train d'atterrissage principal

Atterrisseur gauche

L'atterrisseur gauche a été repêché d'un seul tenant.

(Voir la photo « Atterrisseur gauche ».)

Les points d'articulation des tourillons supérieurs étaient fixés au caisson d'aile de l'atterrisseur, lequel caisson a été arraché de la structure avoisinante. L'atterrisseur était en position rentrée par rapport au caisson d'aile. L'atterrisseur était intact; le balancier de bogie ainsi que ses quatre roues et pneus étaient en place. Les pneus 1, 2 et 5 étaient fendus et dégonflés. Le pneu 6 était gonflé. La contrefiche latérale fixe, les contrefiches latérales supérieure et inférieure, la biellette du verrou train sorti et le vérin de rentrée étaient en place et orientés en position rentrée.

(Voir la photo « Atterrisseur gauche - vérin en position rentrée ».)

Atterrisseur droit

L'atterrisseur droit a été récupéré en plusieurs morceaux.

(Voir la photo « Atterrisseur droit et atterrisseur central ».)

Les points d'articulation des tourillons supérieurs étaient fixés au caisson d'aile de l'atterrisseur, lequel caisson a été arraché de la structure avoisinante. L'atterrisseur était en position rentrée par rapport au caisson d'aile. Le bogie inférieur était détaché de la partie inférieure de l'amortisseur et était brisé en plusieurs endroits. Les roues 3 et 4 étaient déjumelées. La jante de la roue 4 était brisée en petits fragments, et le pneu était détaché. La roue 3 était intacte, mais le pneu était fendu et dégonflé. Les roues 7 et 8 s'étaient détachées d'un bloc du bogie. Les deux pneus étaient brisés, le pneu 8 étant le plus endommagé. Les contrefiches latérales supérieure et inférieure, la biellette de verrou train sorti et le vérin de rentrée étaient intacts. La partie supérieure de la contrefiche latérale supérieure était détachée de sa structure de soutien, et la contrefiche latérale avait été arrachée de l'amortisseur. Le vérin de rentrée était déployé partiellement sur 60 mm, ce qui correspond au mouvement de la partie inférieure de la jambe de train au moment de l'impact ou lors du repêchage.

(Voir la photo « Atterrisseur droit - vérin partiellement déployé ».)

Atterrisseur central

L'atterrisseur central a été gravement endommagé et il a été récupéré en plusieurs morceaux. Le vérin de rentrée s'était rompu de l'atterrisseur, et le vérin se trouvait en position complètement rentrée.

(Voir la photo « Atterrisseur central - vérin rentré ».)

L'amortisseur s'était détaché de son logement supérieur. La partie inférieure de la jambe était intacte, mais les pneus 9 et 10 étaient fendus et dégonflés.

Atterrisseur avant

L'atterrisseur avant a été récupéré en plusieurs morceaux. Les points d'articulation des tourillons supérieurs étaient fixés aux membrures structurales de soutien. Le vérin de l'atterrisseur avant s'était séparé de l'atterrisseur et il était en position complètement rentrée.

(Voir la photo « Atterrisseur avant - vérin en position rentrée ».)

L'ensemble pneu et roue gauche était détaché, et la fusée était fracturée à mi-longueur.

(Voir la photo « Atterrisseur avant ».)

La roue droite était fixée à sa fusée, et le pneu avait été arraché de la jante. L'amortisseur était complètement comprimé; la valve d'air de l'amortisseur et le capuchon du vérin n'ont pas été récupérés.

(Voir la photo « Amortisseur d'atterrisseur avant - emplacement de la valve d'air et du capuchon de vérin ».)

La paroi extérieure du vérin d'amortisseur présentait deux fissures longitudinales : une du côté droit de l'amortisseur, entre les châssis des tourillons (voir la photo « Atterrisseur avant - partie supérieure de l'amortisseur (fissurée) ») et une du côté gauche de l'amortisseur sous le châssis inférieur des tourillons (voir la photo « Atterrisseur avant - partie inférieure de l'amortisseur (fissurée) »).

Les dommages relevés sur la paroi extérieure du vérin de l'amortisseur et sur la valve d'air de ce dernier correspondent à l'enfoncement de la partie inférieure de l'atterrisseur vers l'arrière dans le logement de ce dernier alors qu'il était en position rentrée.

Conclusion relative au train d'atterrissage

Un examen du train d'atterrissage a révélé que les quatre atterrisseurs étaient rentrés au moment de l'impact. L'atterrisseur droit était plus endommagé que l'atterrisseur gauche.