Rapport d'enquête aéronautique A98H0003

RDB – Description

  1. Modification Product 97
  2. Modification Product 99
  3. Description du système
  4. Éléments
    1. Introduction
    2. Ensembles remplaçables en première ligne
      1. Module multidisque
      2. Bloc d'alimentation
    3. Boîte de filtrage de brouillage électromagnétique
    4. Serveur de fichiers cabine
    5. Boîte électronique de siège
    6. Module d'entrée-sortie de siège
    7. Module de distribution de tête de ligne
    8. Double port audio et manette de jeu
    9. Affichage vidéo intégré au siège
    10. Contrôleur de groupe
    11. Commutateur réseau
    12. Module de traitement de vidéo sur demande
    13. Modulateur à 32 canaux
    14. Modulateur à 13 canaux
    15. Affichage vidéo de gestion
    16. Boîte électronique de terminal de gestion
    17. Module de distribution vidéo
    18. Imprimante
  5. Généralités
  6. Architecture du réseau

Modification Product 97

Le réseau de divertissement de bord (RDB) a été installé dans les sections classe affaires et première classe de l'avion HB-IWF en août et septembre 1997, alors que l'avion faisait l'objet d'une visite de révision majeure (visite D). Bien que les 49 sièges de classe affaires munis de l'équipement RDB aient été installés pendant cette période, les sièges de première classe n'ont pas été installés avant février 1998 à cause de retards de livraison.

SR Technics a produit l'instruction technique (EO) 513051, « Installation of the IFE[1] System » (installation du système de divertissement de bord (SDB)), pour l'installation du RDB. Cette instruction technique comprenait les consignes suivantes :

  • L'installation du système de divertissement de bord (SDB) doit être effectuée par Hollingsead, conformément à la MDL 12003-501.
  • Les essais du SDB doivent être effectués par Hollingsead, conformément à la MDL 12003-501.
  • Après l'installation et l'essai du SDB, Hollingsead fournira à SR Technics le formulaire FAA 337 pour la remise en service de l'avion.

Le 9 septembre 1997, Hollingsead International (HI) a rempli le formulaire FAA 337 relativement à l'installation du système RDB à bord du HB-IWF, conformément à la MDL 12003-501 de HI, d'après le certificat de type supplémentaire (STC) ST00236LA-D, en date du 7 août 1997. La MDL 12003-501 s'appliquait aux aéronefs MD-11 de la Swissair équipés de 257 sièges passagers.

D'après la liste « Status List of Engineering Orders » (liste d'état des instructions techniques) de SR Technics, l'instruction technique 513051 avait été exécutée le 12 septembre 1997.

Modification Product 99

En février 1998, dans le cadre de la modification Product 99 de la Swissair, on a effectué les travaux suivants :

  • l'aménagement des sièges de première classe et de classe affaires a été modifié;
  • les sièges de première classe équipés du RDB nouvellement acquis ont été installés;
  • le nombre de sièges de classe économique a été ramené de 196 à 178.

Ces travaux ont été effectués par le personnel de SR Technics en vertu de l'instruction technique 511525 de SR Technics, intitulée « C Configuration Change from Version 1124 to M1130 ». La configuration des sièges de Product 97 et de Product 99 était telle que chacune avait 12 sièges de première classe et 49 sièges de classe affaires; cependant, l'aménagement des sièges était différent. De plus, il y a eu des changements de configuration du système de sonorisation (PA) et du système téléphonique de cabine. La participation de HI à la modification Product 99 se limitait à apporter des rajustements au câblage du système RDB, situé sur le plancher de cabine, en fonction du nouvel aménagement des sièges. L'aéronef HB-IWF a été retiré du service durant deux jours, les 20 et 21 février 1998, pour l'exécution de ces travaux et d'autres travaux planifiés.

D'après la liste d'état des instructions techniques de SR Technics relative à l'aéronef HB-IWF, l'instruction technique 511525 avait été exécutée le 4 juin 1998.

La modification Product 99, applicable à l'aéronef HB-IWF, comprenait les EO suivantes de SR Technics :

Tableau : Instructions techniques de SR Technics

EO Description Date d'exécution[2]
511525 Nouvelle configuration de cabine version M1130 4 juin 1998
513185 Reconfiguration du système de sonorisation en fonction de la modification Product 99 23 février 1998
513184 Reconfiguration du système téléphonique de cabine (CTS) en vue de la modification Product 99 23 février 1998
513173 Reconfiguration des multiplexeurs de la zone intermédiaire (P99) 23 février 1998
513175 Reconfiguration du système vidéo de la zone avant (P99) 23 février 1998
513179 Installation d'un affichage à cristaux liquides (LCD) sur le porte-bagages central de classe Y/C (P99) 23 février 1998
513170 Reconfiguration des multiplexeurs de la zone avant (P99) 23 février 1998
511509 Installation/déplacement de la cloison d'absorption d'énergie 23 février 1998
511527 Adaptation de la modification à la finition intérieure pour la version M1130 23 février 1998
511526 Déplacement/installation de la cloison de première classe 23 février 1998
511602 Pièce d'extrémité du porte-bagages central—installation d'un écran à cristaux liquides 23 février 1998
510363 Modification des ensembles du panneau des buses d'air individuelles 23 février 1998
510368 Raccordement de la gaine de conditionnement d'air 23 février 1998
510356 Changement de version de cabine—modif. des boîtes à O2 23 février 1998
510362 Retrait de fils électriques de la partie avant de la cabine 23 février 1998
513178 Essai de version 1130 du système vidéo reconfiguré (P99) 23 février 1998
513174 Programmation des multiplexeurs et essai de version 1130 23 février 1998
217194 Installation du circuit d'alimentation sur les sièges de classe F (Product 97) 23 février 1998
217215 Déplacement des lampes de lecture passagers de classes Eco + C/Y (Product 99) 23 février 1998
217096 Séparation des plafonniers cabine (Product 99) 23 février 1998
514000 Fabrication de panneaux de plancher cabine en fonction de la modif. Product 99 23 février 1998

L'instruction technique 511525 de SR Technics n'exigeait pas le formulaire FAA 337. Néanmoins, le 21 février 1998, HI en a fourni un pour l'avion HB-IWF en vue de l'installation du lot de configuration de cabine Product 99 (pour 239 passagers) conformément à la MDL 12007. Les dessins de référence sur ce formulaire étaient applicables à l'installation à bord de l'avion MD-11; cependant, la MDL était incorrectement désignée 12007. La MDL 12007 avait trait à l'installation du RDB à bord des avions Boeing B747 de la Swissair. HI a déclaré que l'installation à bord de l'avion HB-IWF avait été exécutée en vertu de la MDL pertinente; cependant, on a fait une erreur typographique ou de comptabilisation au moment de remplir le formulaire FAA 337.

L'installation du lot de configuration de cabine Product 99 de HI à bord de l'avion HB-IWF a été exécutée en vertu de la MDL 12003-501. Bien que cette MDL ait été antérieurement destinée à la configuration à 257 sièges passagers, elle avait été révisée par la suite pour refléter la nouvelle configuration d'aménagement intérieur des avions à 239 sièges passagers de la Swissair. À la suite d'une évaluation économique, la Swissair avait choisi d'installer le système RDB dans les sièges de première classe et de classe affaires seulement. À cette fin, HI avait utilisé la documentation approuvée par le STC qui était applicable à la configuration à 239 sièges, exception faite de l'installation des éléments et du câblage nécessaires aux sièges de la classe économique.

Description du système

Le système RDB, piloté par Windows NTMD 4.0, combinait l'informatique, la vidéo et l'audio. Il permettait aux passagers de sélectionner, au moyen d'un affichage vidéo intégré au siège (ISVD), diverses fonctions, y compris films, audio, jeux, nouvelles, jeux de hasard et affichage cartographique dynamique. Chaque affichage vidéo recevait des signaux audio et vidéo à large bande acheminés par le réseau de distribution de radiodiffusion. En outre, chaque ISVD recevait et émettait des données numériques sur un réseau local (LAN) qui comprenait plusieurs affichages. L'affichage vidéo intégré au siège pouvait également envoyer de l'information à tout autre élément du système RDB et en recevoir au moyen de messages envoyés par l'intermédiaire du contrôleur de groupe (CC).

La puissance absorbée par le système RDB de l'avion HB-IWF était de 4,4 kVA fournie par le bus 2 de 115 V c.a. et de 0,2 kVA fournie par le bus service de 115 V c.a. Les charges c.c. étaient inférieures à 20 W.

Éléments

Introduction

Les principaux éléments matériels étaient montés au-dessus du plafond, dans des bâtis d'équipement électronique (désignés bâtis élec). Ces bâtis avaient environ 100 po de longueur et comprenaient sept baies, la baie 1 étant le plus en avant. Le bâti élec 1 était situé en première classe, au-dessus de l'allée de droite, son support avant étant situé à la référence cadre 647. Le bâti élec 2 était situé dans la classe économique, au-dessus de l'allée de gauche, son support avant étant situé à la référence cadre 1429. L'avion HB-IWF était également équipé des supports de câblage et structuraux pour prendre en charge un troisième bâti élec. Ces supports étaient situés au-dessus de l'allée de droite de la classe économique, directement vis-à-vis du bâti élec 2.

Le module de relais, situé au-dessus de l'office 8, était le module de commande du système qui englobait toutes les interfaces externes avec le système de bord. Ces interfaces acheminaient le signal de décompression et le signal d'entrée en tiers prioritaire du système de sonorisation, ainsi que l'alimentation 28 V c.c. En outre, le module de relais assurait la commande de l'alimentation de 48 V c.c. du système RDB. Le signal de décompression coupait l'alimentation provenant du bloc d'alimentation au système RDB en cas de décompression de la cabine. Le signal d'entrée en tiers prioritaire du système de sonorisation était conçu pour interrompre tous les signaux audio et vidéo en cours du système RDB lorsque le système de sonorisation était utilisé.

Ensembles remplaçables en première ligne

Module multidisque

L'avion HB-IWF avait un seul module multidisque (DAU), installé dans la baie 6 du bâti élec 1.

Le module multidisque contenait un ensemble de sept disques durs de 9 Go, sur lesquels étaient stockés les films à codage numérique, des segments vidéo assortis et les programmes audio. Les sept disques durs fonctionnent ensemble comme un réseau de disques : en cas de panne d'un d'entre eux, le réseau accède automatiquement aux copies de l'information stockées sur les autres disques. Le module multidisque envoie les données de film et de musique selon le type de système d'interface pour ordinateur SCSI-2 au module de traitement de vidéo sur demande (VOD) sur réception de la demande de l'UNC, incorporée au VOD. L'alimentation requise est de 48 V c.c., 4,7 A.

Bloc d'alimentation

Quatre blocs d'alimentation (PSU) étaient installés à bord de l'avion HB-IWF. PSU-1 et PSU-2 étaient situés dans les baies 1 et  2 du bâti élec 1. PSU-3 et PSU-4 étaient situés dans les baies  6 et 7 du bâti élec 2. Tous les blocs d'alimentation étaient interchangeables.

Le bloc d'alimentation recevait l'alimentation 115 V c.a., triphasée, 400 Hz du bus 2 c.a. de l'avion et, au moyen d'une série de condensateurs et de circuits éélectroniques internes, produisait l'alimentation de 48 V c.c. utilisée par les éléments du système RDB.

Boîte de filtrage de brouillage électromagnétique

Quatre boîtes de filtrage de brouillage électromagnétique (EMI) étaient installées à bord de l'avion HB-IWF, une montée sur le dessus de chaque bloc d'alimentation. Toutes les boîtes de filtrage EMI étaient interchangeables.

La boîte de filtrage EMI fait appel à des inducteurs, à des condensateurs et à d'autres composants éélectroniques internes pour filtrer le rayonnement EMI entre l'alimentation avion et les blocs d'alimentation.

Serveur de fichiers cabine

Un seul serveur de fichiers cabine (CFS) était installé à bord de l'avion HB-IWF, sur une tablette au centre de l'office 8.

Le serveur de fichiers cabine est le point de collecte des données de carte de crédit transmises à partir de chaque siège. De plus, le serveur commande le téléchargement de films, par l'intermédiaire du VOD, pour stockage sur le module multidisque; il stocke de l'information de vol et de casino; et il commande le fonctionnement du système RDB en envoyant un signal de validation de ce système. En outre, il est connecté au terminal d'affichage vidéo de gestion (MVD). En vol, les boîtes éélectroniques de siège (SEB) et les CC communiquent leur état au serveur de fichiers cabine, et ce dernier compile un fichier de statistiques. Le serveur de fichiers cabine comprend :

  • une carte mère avec processeur Pentium de 166 MHz;
  • un disque dur 9 Go partitionné en deux disques logiques :
    • une partition de 1 Go désignée C:\, système d'exploitation,
    • une partition de 8 Go désignée D:\, logiciel du noyau et stockage des données;
  • une mémoire vive (RAM) de 64 méga-octets (Mo).

Le serveur de fichiers cabine envoie des données à un chargeur de disques amovible, qui est l'interface pour l'extraction des données de vol et de carte de crédit et pour le téléchargement de nouvelles données vers le système RDB. Le chargeur est aussi doté d'un port parallèle pour les données à imprimer. L'alimentation requise est de 48 V c.c., 3,1 A.

Boîte électronique de siège

Soixante et une boîtes éélectroniques de siège (SEB) étaient installées à bord de l'avion HB-IWF, une sous chacun des sièges passagers de première classe et de classe affaires. Toutes ces boîtes étaient interchangeables.

Une boîte électronique de siège a pour fonction de traiter toute l'information destinée à l'interface et l'affichage passager, y compris les données vidéo, audio et d'affichage. Les données d'entrée peuvent prendre la forme de signaux vidéo et audio en bande de base par l'intermédiaire d'un module d'entrée-sortie de siège (SDU), ainsi que de données de carte de crédit de passager, de données d'écran tactile et de données du contrôleur de jeux venant des sièges passagers. L'alimentation requise est de 48 V c.c., 0,42 A. Chaque boîte comprend :

  • une carte mère personnalisée avec processeur Pentium de 100 MHz;
  • une unité de disque dur de 340 Mo;
  • une mémoire vive de 32 Mo;
  • une carte audio 16 bits « Soundblaster »;
  • un adaptateur VGA.

Module d'entrée-sortie de siège

Vingt-huit modules d'entrée-sortie de siège (SDU) étaient installés à bord de l'avion HB-IWF, un sous chaque ensemble de sièges de première classe et de classe affaires et un derrière le bâti élec 2. Tous ces modules étaient interchangeables.

Chaque module d'entrée-sortie de siège contient les syntoniseurs et les répéteurs réseau pour chacune des boîtes éélectroniques de siège connexes. Les données d'entrée sont des signaux RF à large bande venant d'un module de distribution de tête de ligne (HDU) et des signaux « Ethernet 10BaseT, Inter-Integrated Circuit » venant d'un contrôleur de groupe. Le module divise les signaux Ethernet et RF pour les retransmettre à chacune des boîtes éélectroniques de siège connexes. Les signaux de sortie du module sont les suivants :

  • vidéo et audio en bande de base;
  • 48 V c.c. pour l'alimentation des boîtes éélectroniques de siège;
  • signaux Ethernet destinés aux boîtes éélectroniques de siège;
  • signaux RF et Ethernet à large bande de 48 V c.c. destinés au module suivant sur la chaîne.

Le module d'entrée-sortie de siège loge également de l'équipement de traitement des signaux audio. L'alimentation requise est de 48 V c.c., 0,25 A.

Le module installé derrière le bâti élec 2 prenait en charge les deux affichages vidéo de gestion (MVD) et les boîtes éélectroniques de terminal de gestion (MTEB).

Module de distribution de tête de ligne

Deux modules de distribution de tête de ligne (HDU) étaient installés à bord de l'avion HB-IWF. Les deux étaient montés en dessous du bâti élec 1, un dans chacune des baies 3 et 4. Tous les HDU étaient interchangeables.

Le module de distribution de tête de ligne combine les sorties vidéo et audio distinctes d'un modulateur, injecte une porteuse pilote pour la commande automatique de gain du module d'entrée-sortie de siège (SDU) et divise la sortie en quatre pour fournir les signaux d'entrée de quatre SDU. Les données d'entrée sont les signaux RF venant d'un modulateur et passant par un diviseur RF. Le HDU produit des signaux RF appliqués aux SDU connexes, et tous les canaux transmettent les signaux vidéo et audio. L'alimentation requise est de 48 V c.c., 0,007 A.

Double port audio et manette de jeu

Soixante et un doubles ports audio et manette de jeu étaient installés à bord de l'avion HB-IWF—un dans l'appui-bras de chaque siège passager de première classe et de classe affaires. Tous les doubles ports audio et manette de jeu étaient interchangeables.

Chaque double port audio et manette de jeu est destiné à recevoir deux connecteurs externes : un connecteur DIN miniature pour le dispositif de commande de jeu (souris) et un ensemble apparié de prises adaptées à la fiche à deux broches du casque d'écoute. Les signaux de commande de jeu et audio sont transmis entre les SEB particuliers et le port manette de jeu, tandis que le port manette de jeu communique avec l'écran tactile passager et envoie des signaux audio au casque d'écoute passager. L'alimentation requise est de 5 V c.c., 0,5 A.

Affichage vidéo intégré au siège

Soixante et un affichages vidéo intégrés au siège (ISVD) étaient installés à bord de l'avion HB-IWF, un dans chaque compartiment d'appui-bras entre deux sièges appariés des sections de première classe et de classe affaires. Tous les ISVD de gauche étaient interchangeables et tous les ISVD de droite étaient interchangeables.

L'ISVD est un module intégré comprenant un écran tactile, un lecteur de carte magnétique et un écran à cristaux liquides (LCD) de 10,4 po en diagonale. L'écran est du type à transistors à couches minces d'une résolution de 640 X 480 pixels affichant les couleurs réelles. Il comprend des boutons logiciels permettant de faire des sélections vidéo et audio par l'intermédiaire de la boîte électronique de siège. L'alimentation requise est de 5 V c.c., 2 A.

Contrôleur de groupe

Six contrôleurs de groupe étaient installés à bord de l'avion HB-IWF. Tous étaient montés en dessous du bâti élec 1, à savoir deux dans chacune des baies 5, 6 et 7. Tous les contrôleurs étaient interchangeables.

Chaque contrôleur de groupe gère un réseau de groupe de boîtes éélectroniques de siège (SEB) en coordonnant toutes les tâches d'administration de réseau. Le logiciel du noyau relie chaque réseau SEB au serveur de fichiers cabine. L'alimentation requise est de 48 V c.c., 0,42 A. Le contrôleur de groupe comprend :

  • une carte mère personnalisée avec processeur Pentium de 100 MHz;
  • une unité de disque dur de 340 Mo;
  • une mémoire vive de 32 Mo.

Commutateur réseau

Un seul commutateur réseau (NSU) était installé à bord de l'avion HB-IWF, dans la baie 1 du bâti élec 2.

Le commutateur réseau est le noyau du réseau d'administration du RDB. Il permet la liaison au réseau du serveur de fichiers cabine, des contrôleurs de groupe, de l'UNC (intégré au VOD) et de la boîte électronique de terminal de gestion (MTEB). L'alimentation requise est de 48 V c.c., 2 A. 

Module de traitement de vidéo sur demande

Un seul module de traitement de vidéo sur demande (VOD) était installé à bord de l'avion HB-IWF, dans la baie 5 du bâti élec 1.

Le VOD extrait les données de film et de musique du module multidisque, effectue le décodage MPEG et applique le signal résultant aux modulateurs RF. Le VOD pouvait prendre en charge deux modules multidisques et fonctionne dans un environnement de traitement propre à Interactive Flight Technologies Inc. (IFT). La fonction d'audio sur demande est également incorporée au VOD, et elle fait essentiellement appel aux capacités VOD pour sélectionner et distribuer les signaux audio. L'alimentation requise est de 48 V c.c., 5,3 A. Chaque VOD comprend :

  • 8 cartes de décompression MPEG à processeurs intégrés;
  • 8 processeurs par carte;
  • 64 canaux vidéo.

L'UNC, qui est intégré au VOD, s'occupe de la coordination des processeurs intégrés; il gère l'interface avec le réseau d'administration du RDB et le logiciel du noyau. L'UNC comprend :

  • un processeur Pentium de 100 MHz;
  • une unité de disque dur de 340 Mo;
  • une mémoire vive de 32 Mo.

Le VOD est également équipé d'un chargeur de disques amovible, qui assure l'interface pour le téléchargement en amont des données de film.

Modulateur à 32 canaux

Deux modulateurs à 32 canaux étaient installés à bord de l'avion HB-IWF. Ils étaient montés dans le bâti élec 1, un dans chacune des baies 3 et 4. Les deux modulateurs étaient interchangeables.

Les modulateurs convertissent les signaux vidéo et audio en bande de base venant du VOD en signal RF à large bande et appliquent (distribuent) ce signal aux modules de distribution de tête de ligne (HDU), puis aux modules d'entrée-sortie de siège (SDU) pour affichage sur les affichages vidéo intégrés aux sièges (ISVD) passagers. Il y a deux modulateurs par VOD, l'un assurant la modulation des canaux impairs, et l'autre, celle des canaux pairs. Ces modulateurs ne comportent pas de logiciel résident. L'alimentation requise est de 48 V c.c., 3,3 A. 

Modulateur à 13 canaux

Un seul modulateur (commun) à 13 canaux était installé à bord de l'avion HB-IWF, dans la baie 7 du bâti élec 1.

Le modulateur commun remplit la même fonction que le modulateur à 32 canaux. Il convertit les signaux vidéo en bande de base venant du VOD en signal RF à large bande et applique (distribue) ce signal au SDU pour affichage sur les ISVD des sièges passagers. Le modulateur commun est utilisé pour distribuer les signaux vidéo et audio communs à l'ensemble de l'avion, par exemple au système cartographique dynamique et aux lecteurs de bande magnétoscopique. Ce modulateur ne comporte pas de logiciel résident. L'alimentation requise est de 48 V c.c., 1,5 A. 

Affichage vidéo de gestion

Deux affichages vidéo de gestion (MVD) étaient installés à bord de l'avion HB-IWF, un dans chacun des offices 1 et 8. Chaque affichage était monté sur cloison et orienté vers l'arrière de l'avion.

L'affichage vidéo de gestion sert d'interface avec le système RDB pour l'équipage de cabine et le personnel d'entretien. Il est relié au réseau d'administration et sert de point de commande pour la configuration, l'entretien et le contrôle du système RDB. Le MVD est un module intégré comprenant un écran tactile, un lecteur de carte magnétique et un écran d'affichage à cristaux liquides de 10,4 po en diagonale. L'écran est du type à transistors à couches minces d'une résolution de 640 X 480 pixels affichant les couleurs réelles. Il y a des boutons logiciels permettant de faire des sélections, et les données viennent de la boîte électronique de terminal de gestion (MTEB). L'alimentation requise est de 5 V c.c., 2 A.

Boîte électronique de terminal de gestion

Deux boîtes éélectroniques de terminal de gestion (MTEB) étaient installées à bord de l'avion HB-IWF, une dans la partie supérieure de chacun des offices 1 et 8.

La MTEB est la principale interface à éléments fonctionnels avec le système RDB pour l'équipage de cabine et le personnel d'entretien. L'alimentation requise est de 48 V c.c., 0,42 A. La MTEB comprend :

  • un processeur Pentium de 100 MHz;
  • une unité de disque dur de 340 Mo.

Module de distribution vidéo

Deux modules de distribution vidéo (VDU) étaient installés à bord de l'avion HB-IWF—les deux derrière un panneau de plafond en avant de l'office 8, entre les références fuselage 735 et 755. Le panneau de plafond plat en avant de l'office 8 permettait d'accéder à ces modules.

Le module de distribution vidéo permet de diffuser les signaux vidéo simultanément sur le système RDB et sur l'équipement vidéo de l'avion, comme les moniteurs supérieurs. Le module de distribution vidéo a deux entrées vidéo distinctes, l'une venant du module Air Show, et l'autre, du système vidéo de l'avion (p. ex. vidéo sur la sécurité). L'alimentation requise est de 28 V c.c., 0,15 A. 

Imprimante

L'avion HB-IWF était muni d'une imprimante commerciale de taille standard, située sur une tablette de l'office 8.

L'imprimante est connectée au serveur de fichiers cabine et est utilisée pour imprimer une variété de rapports à l'intention des passagers et du personnel d'entretien. Elle offre une résolution de 300 points au pouce et une vitesse comprise entre 120 et 180 lignes par minute. L'alimentation requise est de 115 V c.a., 400 Hz.

Généralités

Le fonctionnement du système était assuré par le regroupement d'ensembles de processeurs d'interface passager dans un réseau local où le contrôleur de groupe traitait l'administration et le trafic du réseau au niveau du système principal en vue de la collecte des données des processeurs. L'utilisation du logiciel spécialisé de traitement numérique des signaux était limitée aux domaines de traitement de signaux vidéo à grand débit en continu, par exemple pour le stockage et la récupération efficaces des données VOD. Ce concept permettait d'utiliser efficacement les systèmes d'exploitation et les protocoles réseau standard dans l'architecture. La capacité de traitement de l'interface utilisateur, la commande par écran tactile et le dispositif d'affichage simplifiaient l'utilisation par les passagers. Le système RDB était relié à d'autres sous-systèmes standard de cabine, comme les lecteurs de bande magnétoscopique et le système cartographique dynamique. La gestion de base de données centralisée et la commande globale du système étaient assurées par le serveur de fichiers cabine sur le réseau d'administration du système primaire.

Architecture du réseau

Le grand réseau (WAN) de type « fast Ethernet » du RDB était à commande centralisée au niveau du serveur de fichiers cabine. Le serveur commandait plusieurs contrôleurs de groupe, et chaque contrôleur pouvait commander jusqu'à 32 affichages vidéo intégrés aux sièges. Tous les contrôleurs de groupe étaient connectés au serveur au moyen du réseau d'administration de niveau supérieur. Le noyau du WAN était le commutateur réseau. Ce dernier maximisait le débit de données du WAN en constituant une matrice de commutation intelligente qui acheminait des paquets de données entre les contrôleurs de groupe, les VOD et le serveur de fichiers cabine. Puisque le serveur résidait sur le réseau d'administration, les mises à jour de base de données faisaient appel à une technique d'envoi en différé à partir du contrôleur de groupe, plutôt qu'à des liaisons en temps réel avec le contrôleur de groupe ou l'affichage vidéo de gestion.

Le manuel d'entretien du RDB de la Swissair, en date du 2 septembre 1997, précisait que « la défaillance du serveur de fichiers cabine n'est pas critique au fonctionnement du WAN, puisque chaque contrôleur de groupe continue de fonctionner en autonomie sans serveur, et aucun des affichages vidéo intégrés aux sièges ne sera touché ».

Chaque contrôleur de groupe était connecté à l'affichage vidéo intégré au siège connexe au moyen d'un réseau local (LAN) Ethernet de niveau inférieur. Chaque LAN fonctionnait indépendamment de tous les autres LAN de niveau inférieur à bord de l'avion. Par conséquent, la défaillance d'un affichage vidéo intégré à un siège donné n'aurait aucune incidence sur le fonctionnement du reste des affichages vidéo de l'avion. De plus, la défaillance d'un contrôleur de groupe donné n'aurait une incidence que sur les affichages vidéo reliés à ce contrôleur.


[1]    On utilise le sigle SDB pour décrire les systèmes de divertissement de bord génériques.

[2]    Date d'exécution d'après la liste d'état des instructions techniques pour l'avion HB-IWF de SR Technics.