Statistiques mensuelles sur les evenements ferroviaires

Août 2017

Page d'accessibilité

Tableau 2 graphique 1

La figure est un graphique à barre qui représente le nombre d'accidents à des passages à niveau par mois où l'année courante, l'année précédente et la moyenne quinquennale (2012-2016) sont représentées.

En janvier, les valeurs pour les accidents de passage à niveau sont de 13 en 2017, de 13 en 2016 et de 20 pour la moyenne quinquennale.
En février, les valeurs pour les accidents de passage à niveau sont de 14 en 2017, de 9 en 2016 et de 18 pour la moyenne quinquennale.
En mars, les valeurs pour les accidents de passage à niveau sont de 10 en 2017, de 11 en 2016 et de 14 pour la moyenne quinquennale.
En avril, les valeurs pour les accidents de passage à niveau sont de 7 en 2017, de 9 en 2016 et de 9 pour la moyenne quinquennale.
En mai, les valeurs pour les accidents de passage à niveau sont de 6 en 2017, de 6 en 2016 et de 10 pour la moyenne quinquennale.
En juin, les valeurs pour les accidents de passage à niveau sont de 13 en 2017, de 12 en 2016 et de 14 pour la moyenne quinquennale.
En juillet, les valeurs pour les accidents de passage à niveau sont de 11 en 2017, de 14 en 2016 et de 12 pour la moyenne quinquennale.
En août, les valeurs pour les accidents de passage à niveau sont de 17 en 2017, de 3 en 2016 et de 12 pour la moyenne quinquennale.
En septembre, les valeurs pour les accidents de passage à niveau sont de 0 en 2017, de 12 en 2016 et de 12 pour la moyenne quinquennale.
En octobre, les valeurs pour les accidents de passage à niveau sont de 0 en 2017, de 10 en 2016 et de 16 pour la moyenne quinquennale.
En novembre, les valeurs pour les accidents de passage à niveau sont de 0 en 2017, de 14 en 2016 et de 16 pour la moyenne quinquennale.
En décembre, les valeurs pour les accidents de passage à niveau sont de 0 en 2017, de 20 en 2016 et de 19 pour la moyenne quinquennale.

Retour au document

Tableau 3 graphique 1

La figure est un graphique à barre qui représente le nombre de déraillements en voie principale par mois où l'année courante, l'année précédente et la moyenne quinquennale (2012-2016) sont représentées.

En janvier, les valeurs pour les déraillements en voie principale sont de 5 en 2017, de 4 en 2016 et de 8 pour la moyenne quinquennale.
En février, les valeurs pour les déraillements en voie principale sont de 9 en 2017, de 4 en 2016 et de 7 pour la moyenne quinquennale.
En mars, les valeurs pour les déraillements en voie principale sont de 6 en 2017, de 5 en 2016 et de 7 pour la moyenne quinquennale.
En avril, les valeurs pour les déraillements en voie principale sont de 2 en 2017, de 3 en 2016 et de 8 pour la moyenne quinquennale.
En mai, les valeurs pour les déraillements en voie principale sont de 11 en 2017, de 8 en 2016 et de 6 pour la moyenne quinquennale.
En juin, les valeurs pour les déraillements en voie principale sont de 7 en 2017, de 3 en 2016 et de 7 pour la moyenne quinquennale.
En juillet, les valeurs pour les déraillements en voie principale sont de 13 en 2017, de 8 en 2016 et de 9 pour la moyenne quinquennale.
En août, les valeurs pour les déraillements en voie principale sont de 8 en 2017, de 2 en 2016 et de 4 pour la moyenne quinquennale.
En septembre, les valeurs pour les déraillements en voie principale sont de 0 en 2017, de 4 en 2016 et de 5 pour la moyenne quinquennale.
En octobre, les valeurs pour les déraillements en voie principale sont de 0 en 2017, de 10 en 2016 et de 6 pour la moyenne quinquennale.
En novembre, les valeurs pour les déraillements en voie principale sont de 0 en 2017, de 5 en 2016 et de 6 pour la moyenne quinquennale.
En décembre, les valeurs pour les déraillements en voie principale sont de 0 en 2017, de 8 en 2016 et de 6 pour la moyenne quinquennale.

Retour au document

Tableau 3 graphique 2

La figure est un graphique à barre qui représente le nombre de déraillements en voie principale par le nombre de wagons déraillés où l'année courante, l'année précédente et la moyenne quinquennale (2012-2016) sont représentées.

Pour les accidents où un wagon a déraillé, les valeurs cumulatives sont de 35 pour 2017, de 19 pour 2016 et de 23 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où deux wagons ont déraillés, les valeurs cumulatives sont de 8 pour 2017, de 4 pour 2016 et de 6 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où trois wagons ont déraillés, les valeurs cumulatives sont de 1 pour 2017, de 3 pour 2016 et de 2 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où quatre wagons ont déraillés, les valeurs cumulatives sont de 1 pour 2017, de 2 pour 2016 et de 3 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où de 5 à 10 wagons ont déraillés, les valeurs cumulatives sont de 8 pour 2017, de 5 pour 2016 et de 11 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où 11 wagons et plus ont déraillés, les valeurs cumulatives sont de 8 pour 2017, de 4 pour 2016 et de 10 pour la moyenne quinquennale.

Retour au document

Tableau 4 graphique 1

La figure est un graphique à barre qui représente le nombre de collisions hors d'une voie principale par mois où l'année courante, l'année précédente et la moyenne quinquennale (2012-2016) sont représentées.

En janvier, les valeurs pour les collisions hors d'une voie principale sont de 11 en 2017, de 11 en 2016 et de 9 pour la moyenne quinquennale.
En février, les valeurs pour les collisions hors d'une voie principale sont de 10 en 2017, de 5 en 2016 et de 8 pour la moyenne quinquennale.
En mars, les valeurs pour les collisions hors d'une voie principale sont de 12 en 2017, de 1 en 2016 et de 8 pour la moyenne quinquennale.
En avril, les valeurs pour les collisions hors d'une voie principale sont de 10 en 2017, de 4 en 2016 et de 6 pour la moyenne quinquennale.
En mai, les valeurs pour les collisions hors d'une voie principale sont de 5 en 2017, de 4 en 2016 et de 5 pour la moyenne quinquennale.
En juin, les valeurs pour les collisions hors d'une voie principale sont de 8 en 2017, de 6 en 2016 et de 7 pour la moyenne quinquennale.
En juillet, les valeurs pour les collisions hors d'une voie principale sont de 7 en 2017, de 11 en 2016 et de 10 pour la moyenne quinquennale.
En août, les valeurs pour les collisions hors d'une voie principale sont de 8 en 2017, de 4 en 2016 et de 8 pour la moyenne quinquennale.
En septembre, les valeurs pour les collisions hors d'une voie principale sont de 0 en 2017, de 3 en 2016 et de 8 pour la moyenne quinquennale.
En octobre, les valeurs pour les collisions hors d'une voie principale sont de 0 en 2017, de 5 en 2016 et de 8 pour la moyenne quinquennale.
En novembre, les valeurs pour les collisions hors d'une voie principale sont de 0 en 2017, de 8 en 2016 et de 9 pour la moyenne quinquennale.
En décembre, les valeurs pour les collisions hors d'une voie principale sont de 0 en 2017, de 11 en 2016 et de 10 pour la moyenne quinquennale.

Retour au document

Tableau 4 graphique 2

La figure est un graphique à barre qui représente le nombre de collisions hors d'une voie principale par le nombre de wagons déraillés où l'année courante, l'année précédente et la moyenne quinquennale (2012-2016) sont représentées.

Pour les accidents où aucun wagon n'a déraillé, les valeurs cumulatives sont de 42 pour 2017, de 25 pour 2016 et de 38 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où un wagon a déraillé, les valeurs cumulatives sont de 13 pour 2017, de 10 pour 2016 et de 11 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où deux wagons ont déraillés, les valeurs cumulatives sont de 7 pour 2017, de 6 pour 2016 et de 5 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où trois wagons ont déraillés, les valeurs cumulatives sont de 4 pour 2017, de 1 pour 2016 et de 3 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où quatre wagons ont déraillés, les valeurs cumulatives sont de 2 pour 2017, de 2 pour 2016 et de 1 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où de 5 à 10 wagons ont déraillés, les valeurs cumulatives sont de 3 pour 2017, de 2 pour 2016 et de 2 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où 11 wagons et plus ont déraillés, les valeurs cumulatives sont de 0 pour 2017, de 0 pour 2016 et de 0 pour la moyenne quinquennale.

Retour au document

Tableau 5 graphique 1

La figure est un graphique à barre qui représente le nombre de déraillements hors d'une voie principale par mois où l'année courante, l'année précédente et la moyenne quinquennale (2012-2016) sont représentées.

En janvier, les valeurs pour les déraillements hors d'une voie principale sont de 50 en 2017, de 44 en 2016 et de 51 pour la moyenne quinquennale.
En février, les valeurs pour les déraillements hors d'une voie principale sont de 53 en 2017, de 54 en 2016 et de 49 pour la moyenne quinquennale.
En mars, les valeurs pour les déraillements hors d'une voie principale sont de 77 en 2017, de 41 en 2016 et de 57 pour la moyenne quinquennale.
En avril, les valeurs pour les déraillements hors d'une voie principale sont de 51 en 2017, de 46 en 2016 et de 50 pour la moyenne quinquennale.
En mai, les valeurs pour les déraillements hors d'une voie principale sont de 47 en 2017, de 31 en 2016 et de 41 pour la moyenne quinquennale.
En juin, les valeurs pour les déraillements hors d'une voie principale sont de 41 en 2017, de 38 en 2016 et de 43 pour la moyenne quinquennale.
En juillet, les valeurs pour les déraillements hors d'une voie principale sont de 42 en 2017, de 54 en 2016 et de 51 pour la moyenne quinquennale.
En août, les valeurs pour les déraillements hors d'une voie principale sont de 44 en 2017, de 48 en 2016 et de 47 pour la moyenne quinquennale.
En septembre, les valeurs pour les déraillements hors d'une voie principale sont de 0 en 2017, de 46 en 2016 et de 46 pour la moyenne quinquennale.
En octobre, les valeurs pour les déraillements hors d'une voie principale sont de 0 en 2017, de 47 en 2016 et de 47 pour la moyenne quinquennale.
En novembre, les valeurs pour les déraillements hors d'une voie principale sont de 0 en 2017, de 39 en 2016 et de 47 pour la moyenne quinquennale.
En décembre, les valeurs pour les déraillements hors d'une voie principale sont de 0 en 2017, de 42 en 2016 et de 53 pour la moyenne quinquennale.

Retour au document

Tableau 5 graphique 2

La figure est un graphique à barre qui représente le nombre de déraillements hors d'une voie principale par le nombre de wagons déraillés où l'année courante, l'année précédente et la moyenne quinquennale (2012-2016) sont représentées.

Pour les accidents où un wagon a déraillé, les valeurs cumulatives sont de 251 pour 2017, de 233 pour 2016 et de 242 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où deux wagons ont déraillés, les valeurs cumulatives sont de 78 pour 2017, de 69 pour 2016 et de 71 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où trois wagons ont déraillés, les valeurs cumulatives sont de 31 pour 2017, de 19 pour 2016 et de 32 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où quatre wagons ont déraillés, les valeurs cumulatives sont de 17 pour 2017, de 12 pour 2016 et de 16 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où de 5 à 10 wagons ont déraillés, les valeurs cumulatives sont de 25 pour 2017, de 19 pour 2016 et de 24 pour la moyenne quinquennale.
Pour les accidents où 11 wagons et plus ont déraillés, les valeurs cumulatives sont de 2 pour 2017, de 4 pour 2016 et de 4 pour la moyenne quinquennale.

Retour au document